tarte a la rhubarbe

Voici une délicieuse recette de tarte à la rhubarbe, à la fois croustillante à l’extérieur et fondante à l’intérieur.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 800 g de rhubarbe
  • 170 g de sucre roux
  • 40 g de beurre ½ sel
  • 2 œufs
  • 30 cl de lait
  • 20 cl de crème liquide
  • grains de vanille

Tarte à la rhubarbe

Préchauffer le four à 210°C (Th.7).

  • Tailler les extrémités des tiges, les effiler, les laver et les tailler en tronçons.
  • Dans une casserole, faire fondre 40 g de beurre, y déposer les tronçons de rhubarbe.
  • Saupoudrer de 120 g de sucre.
  • Cuire à feu vif 10 à 12 minutes jusqu’à évaporation de l’eau de végétation et légère caramélisation de la rhubarbe.
  • Beurrer un moule à tarte, et façonner la pâte brisée. Piquer le fond et les bords à l’aide d’une fourchette.
  • Déposer la rhubarbe refroidie.
  • Dans un saladier, battre les œufs avec le reste du sucre et la vanille, verser le lait puis la crème. Bien délayer.
  • Verser sur la tarte.
  • Enfourner et cuire 30 à 40 minutes (la tarte doit être bien dorée).
  • Retirer du four et laisser reposer quelques minutes. La démouler en la retournant sur un plat à tarte.

B.A.BA du chef

Vous pouvez remplacer la rhubarbe par d’autres fruits de saison.

En savoir plus sur la rhubarbe : 

Ce sont uniquement les pétioles des feuilles de rhubarbe qui peuvent être consommés crus, cuits, en tartes, en confiture ou en
légume. L’acidité de la plante demande à être atténuée par du sel ou du sucre. Les variétés rouge carmin de rhubarbe sont plus
tendres que les vertes.

Côté cave :

La rhubarbe est une denrée assez étonnante par ses caractéristiques gustatives ; elle présente en effet une acidité remarquable et
des arômes originaux qui mêlent le végétal à une dimension fruitée évoquant à la fois les agrumes et les fruits rouges.

Bien qu’assagie par la douceur du sucre et de la crème dans cette préparation, elle reste difficile à associer et exige des vins ayant du
tempérament. La puissance et le fruité d’un floc de Gascogne rosé, mistelle d’Armagnac, donnera une alliance qui maintiendra la fraîcheur sans accentuer l’expression de la rhubarbe. Un Montlouis moelleux, quant à lui, valorisera plus l’aromatique de la préparation tout en lui apportant une nuance de maturité supplémentaire.
Idées de prix (en 2013) : Montlouis moelleux 7 à 18€, Floc de Gascogne 8 à 14€
M. Chassin

Recette : A. Beauvais, Photo : C. Herlédan

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire
  • Michel CANU a écrit le 13 juin 2016 à 17 h 02 min

    Vos recettes doivent être utlilisées car elles sont toutes excellentes.

  • marlou a écrit le 20 septembre 2015 à 8 h 35 min

    j’ai aimé cette recette moi qui ne suis pas bon cuisinier je l’ai réussie et tout le monde a aimé c’était l’objectif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *