tarte thon anchois tomate mozzarella

Lorsque soleil et mer se rencontrent, ça donne une délicieuse tarte au thon et aux anchois, tomate et mozzarella. 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 rouleau de pâte brisée
  • 4 tomates
  • 1 boîte de thon au naturel
  • 2 boules de mozzarella
  • 4 cuil. à soupe de moutarde
  • 12 filets d’anchois à l’huile d’olive

Tarte au thon étoilée d’anchois

Une tarte aux poissons bleus et aux saveurs ensoleillées où anchois et thon côtoient tomate et mozzarella !

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

– Etaler la pâte brisée dans un plat à tarte antiadhésif. La couvrir d’une feuille de papier sulfurisée et répartir dessus des légumes secs (ou du riz pour éviter que la pâte ne gonfle lors de la pré cuisson).

Enfourner et pré cuire la pâte 10 minutes.

– Pendant ce temps, laver et tailler les tomates en fines tranches. Egoutter et émietter le thon. Egoutter et couper la mozzarella en rondelles. Réserver.

– Retirer la pâte du four (jeter les légumes secs qu’elle contient) et recouvrir son fond de moutarde. Répartir le thon émietté sur toute la surface et recouvrir de tranches de tomates. Répartir la mozzarella. Disposer dessus les filets d’anchois en formant une étoile. Enfourner et cuire 35 minutes.

A servir chaude, tiède ou froide !

B.A.ba du chef

– Cette recette, déclinée en petites portions (ou tartelettes) fera merveille à l’apéritif.

– Vous pouvez réaliser la pâte brisée au robot. Dans ce cas, disposer 250 g de farine dans un robot mixeur, ajouter 125 g de beurre en morceaux. Mixer 15 à 20 secondes jusqu’à l’obtention d’un « sable ». Ajouter une pincée de sel, un jaune d’oeuf et 5 cl d’eau.

Mixer rapidement jusqu’à la formation d’une boule de pâte homogène. Déposer cette boule sur un plan de travail fariné, l’écraser à l’aide de la paume de la main. Reformer une boule, l’envelopper de film alimentaire et laisser reposer une heure au réfrigérateur.

L’étaler et poursuivre la recette.

Côté cave

Croustillante, mariant l’acidité de la tomate et le salé des anchois, cette tarte qui évoque l’été qui s’en est allé, se révèle soutenu en saveur et appelle des vins puissants et chaleureux pour tenir l’accord et réchauffer nos coeurs et nos corps en cette fin d’automne.

Cependant, si on choisit un vin rouge, il faudra éviter les vins trop tanniques que le sel et l’acidité du plat risquent de rendre agressif. Ainsi, un côte de Provence rouge possède la rondeur et la chaleur nécessaires que l’on retrouvera aussi dans un rosé puissant et capiteux comme un Tavel. Si on préfère un blanc, surtout lorsqu’on sert cette tarte à l’apéritif, comme cela est suggéré, le caractère méridional sera recherché et la puissance d’un Costière de Nîmes pourra alors s’exprimer sans crainte.

Mais cette occasion peut aussi nous permettre de jouer avec le contraste qu’offre l’alliance classique de l’anchois avec la douceur et le fruité d’un jeune Banyuls.

M. Chassin

Recette : T. Bryone, Photo : C. Herlédan