Concombre : conseils du culture

Le concombre et les cornichons ont une culture facile à conditions de respecter quelques règles. Semis, maladies, recolte, les soins pour bien les cultiver.

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

concombre

Le concombre a une culture facile à condition de respecter quelques règles.

L’entretien, du semis à la récolte, réclame donc quelques soins indispensables pour bien les cultiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Cucumis sativus
Famille : Cucurbitacées
Type : Légume, annuelle

Hauteur
: 0,5 à 2 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire mais bien drainé

Récolte : 3 à 4 mois après le semis, de mai à octobre.

A lire aussi : bienfaits et vertus du concombre pour la santé



Semis et plantation du concombre :

 

Semis de concombre :

Effectuez un semis en poquet à raison de 3 graines par pot, de mars à juin.
Repiquez en pleine terre au mois de mai et pas avant car les risques de gel subsistent encore.

  • Respectez une distance de 80 cm entre chaque plant.

Plants de concombres prêts à planter :

Si vous achetez directement des plants de concombre, plantez les en pleine terre après tout risque de gelée, à partir du milieu du mois de mai.

 

Taille, entretien du concombre :

 

La culture et l’entretien du concombre est relativement aisée dès lors que les bonnes conditions pour se développer sont réunies.

La principale difficulté réside dans la taille qui, bien faite, permet d’optimiser la croissance des concombres et d’avoir une belle récolte.

  • Concombres cultivés à plat (pour une culture en terre):
    Pincer au-dessus de la deuxième feuille et attendre que 2 tiges se forment. On pince alors ces 2 dernières après la 4ème feuille, puis on taille toutes les autres branches à une feuille au-dessus de chaque fruit.
  • Concombres taillés sur une tige unique (pour une culture en serre):
    Laisser pousser la tige principale jusqu’à environ 2 m de hauteur, puis pincez-la : Vont alors apparaître des ramifications latérales entre chaque feuille que l’on appelle “gourmands”.
    Ensuite, on supprime régulièrement les gourmands et les fruits développés sur la tige principale, du sol jusqu’à environ 0,70 cm de haut.
  • Cornichons :
    Aucune autre taille n’est nécessaire que le pincement de la tête au-dessus de la deuxième feuille.
    Il faut cueillir régulièrement les fruits car la surcharge freinera la production.

 

Maladie courante chez le concombre :

 

Évitez pour cela de mouiller le feuillage. Cette plante étant très sensible aux maladies et notamment à l’oïdium, vous éviterez leur apparition en arrosant uniquement le pied de la plante.

 

A savoir sur le concombre :

 

Originaire d’Asie, pouvant être grimpante comme rampante, cette plante est strictement la même pour la production de concombres et de cornichons.

Le concombre aime la chaleur et nécessite donc un arrosage régulier mais limité.

A lire aussi : bienfaits et vertus du concombre pour la santé

Conseil malin à propos du concombre :

 

Préférez une plantation par temps chaud afin de stimuler une croissance rapide.

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • Vous dites dans l’article:
    Le concombre et les cornichons sont en réalité les mêmes légumes récoltés à des stades différents.

    Non, c’est totalement faux.
    Ce sont des espèces végétales différentes avec des dizaines de variétés.
    Un gros vornichon ne fera jamais un concombre pas plus un petit comcombre pourra être utilisé comme cornichon !!!

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :