violette africaine

La violette africaine est l’une des plantes d’intérieur les plus vendues au monde.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Saintpaulia ionantha
Famille : Gesnériacées
Type : Plante d’intérieur

Hauteur
 : 20 à 30 cm en intérieur
Exposition : Légèrement tamisée

Feuillage
 : Persistant – Floraison : Toute l’année

Sa floraison peut durer une grande partie de l’année, voire l’année complète !

Plantation de la violette africaine

La violette africaine est une plante qui aime se sentir à l’étroit dans son pot et n’a donc pas besoin d’être rempoté immédiatement.

Ensuite, tous les 2 à 3 ans et de préférence au printemps, rempotez votre violette dans un pot d’un diamètre très légèrement supérieur.

Rempotage de la violette africaine :

  • La température doit être inférieure à 16° pour optimiser la qualité de la reprise.
  • Les racines de la violette africaine redoutent les excès d’eau. Veilliez à ce que le nouveau pot soit bien percée au fond.
    Améliorez le drainage en mettant au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argiles afin de faciliter l’écoulement de l’eau.
  • Un bon terreau est nécessaire.
    La plante, lorsqu’elle vit à l’intérieur, a besoin de terreau car lui seul lui apportera les éléments nutritifs dont elle a besoin.
  • Une humidité, faible mais constante est nécessaire sans mouiller le feuillage.
    Il faut poser le pot sur un lit de gravier, de cailloux ou de billes d’argiles mouillés constamment.

La multiplication est possible au printemps par bouturage.

Où installer la violette africaine

Le meilleur endroit pour installer votre violette africaine est dans un lieu où il n’y a aucun rayon du soleil direct sur la plante.

  • Elle redoute les rayons du soleil lorsqu’ils arrivent directement sur la violette africaine
    Il lui faut donc une bonne lumière mais sans soleil direct
  • Évitez absolument la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur car cette plante d’origine tropicale a besoin d’humidité.

La violette africaine a besoin d’une température comprise entre 18 et 24° mais qui ne doit jamais descendre sous les 13°. L’idéal étant d’avoir 4 à 5° de moins la nuit.

Vous pourrez l’installer à côté d’une gloxinia car ils font partie de la même famille les conditions de culture sont les mêmes.

Arrosage et engrais

violette africaineUn arrosage régulier mais modéré est nécessaire. La violette africaine nécessite peu d’eau.

Au printemps et en été :

Maintenez le terreau légèrement humide et veillez à ce que l’écoulement de l’eau se fasse correctement.

Apportez de l’engrais liquide pour plantes fleuries tous les mois environ pour prolonger la floraison au maximum.

  • Arrosez par dessus et idéalement avec une eau à température ambiante
  • Ne mouillez jamais les feuilles et les fleurs de votre violette africaine

Afin de garder une certaine humidité il est préférable de poser le pot sur un lit de billes d’argile avec de l’eau au fond.

A l’automne et en hiver :

Réduisez l’arrosage de manière à attendre que le sol soit bien  sec en surface entre 2 arrosages.
Stoppez tout apport d’engrais.

Maladies de la violette africaine

On retrouve principalement les maladies courantes des plantes d’intérieur, l’araignée rouge,  la cochenille, les pucerons mais aussi l’oïdium

  • Si les feuilles palissent, c’est surement un manque d’engrais.
  • Des feuilles de plus en plus petites indiquent le besoin de rempoter la violette africaine

A savoir sur la violette africaine

La violette africaine ou violette du Cap fut découverte en 1892, par le baron Walter Von Saint-Paul dans les montagnes de Tanzanie.

On lui a donné ce nom pour sa ressemblance avec la violette viola mais c’est la seule chose qu’elle partage avec cette fleur.

A lire aussi :

©TexBr