Aechmea

Aussi original, colorée et exotique que ses cousins, l’Aechméa est une plante d’intérieur de la grande famille des broméliacées de toute beauté.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Aechmea
Famille : Broméliacées
Type : Plante d’intérieur

Hauteur
 : 30 à 50 cm en intérieur
Exposition : Lumineuse mais sans soleil direct

Feuillage
 : Persistant
Floraison : Fin de l’hiver ou en été

Originaire d’Amérique Centrale et du Sud, on apprécie son feuillage panaché et sa belle floraison rouge pastel.

Plantation, rempotage d’un Aechméa

L’Aechméa, comme tous les broméliacées, est une plante qui a besoin d’un sol riche et très bien drainé pour se développer.

Un terreau spécial broméliacées s’avère être la meilleure solution mais on peut aussi choisir un terreau pour plantes fleuries et disposer au fond un bon lit de drainage.

  • Le Aechméa a peu de racines, c’est pourquoi un pot de petit diamètre (10 cm environ) suffit.
  • On ne rempote que lorsqu’on souhaite séparer les rejets

Rempotage du Aechméa :

Si vous souhaitez rempoter votre Aechméa, attendez la fin de la floraison.

  • Les racines du Aechmea redoutent les excès d’eau.
    Veilliez à ce que le nouveau pot soit bien percée au fond.
    Améliorez le drainage en mettant au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argiles afin de faciliter l’écoulement de l’eau.
  • Un terreau spécial plantes vertes est nécessaire, idéalement spécial broméliacées.
    La plante, lorsqu’elle vit à l’intérieur, a besoin de terreau car lui seul lui apportera les éléments nutritifs dont elle a besoin.
  • Une humidité, faible mais constante est nécessaire tout en brumisant le feuillage régulièrement.
    Il faut poser le pot sur un lit de gravier, de cailloux ou de billes d’argiles mouillés constamment.

Exposition pour un Aechméa

aechmeaLe meilleur endroit pour installer votre Aechméa est un endroit où il n’y a pas de rayon du soleil direct.

Le Aechméa a besoin d’une température comprise entre 18 et 24° mais qui ne doit jamais descendre sous les 13°

La température d’une maison ou d’un appartement est donc idéale à la culture de votre Aechméa.

  • Il redoute les rayons du soleil lorsqu’ils arrivent directement sur votre Aechméa
    Il lui faut donc une bonne lumière mais pas de soleil direct
  • Évitez absolument la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur car cette plante d’origine tropicale a besoin d’humidité.
  • Une exposition est ou ouest est souvent l’idéal pour le Aechméa
  • Le Aechmea déteste les courants d’air.

Arrosage du Aechméa et engrais 

Un arrosage régulier mais modéré est nécessaire car le aechméa ne réclame pas beaucoup d’eau.

Aechméa au printemps et en été :

Maintenez le terreau à peine humide et veillez à ce que l’écoulement de l’eau se fasse correctement.

Apportez de l’engrais spécial orchidées tous les mois environ pour prolonger la floraison au maximum.

  • 1 arrosage par semaine est souvent nécessaire
  • Remplissez le coeur de la rosette 1 fois par mois avec de l’eau non calcaire et à température ambiante
  • Bassinez régulièrement le feuillage avec de l’eau à t° ambiante

Afin de garder une certaine humidité il est préférable de poser le pot au dessus de billes d’argile ou de cailloux avec de l’eau au fond. L’évaporation permet de recrée les conditions de leur milieu naturel sans avoir à les arroser.

Aechméa à l’automne et en hiver :

Réduire l’arrosage de manière à attendre que le sol soit bien  sec entre 2 arrosages.

  • 1 arrosage tous les 15 jours suffit
  • Stoppez tout apport d’engrais
  • Si l’air de votre intérieur est sec, continuez à bassiner le feuillage de temps en temps

Maladies fréquentes chez le Aechméa

On retrouve principalement les maladies courantes des plantes d’intérieur, l’araignée rouge,  la cochenille, les pucerons mais aussi l’oïdium

  • Si les feuilles palissent, c’est surement un manque d’engrais.
  • Si les feuilles inférieurs brunissent ou jaunissent, c’est surement un excès d’arrosage.

Conseil malin à propos du Aechméa

Merveilleuse plante d’intérieur, le Aechméa est originaire des forêts tropicales et redoute beaucoup l’air trop sec de nos intérieurs.

Par brumisation régulière ou en posant le pot de la plante sur un lit de billes mouillés vous recréez les conditions d’humidité de son milieu naturel.

A lire aussi :


Photo ©nunawwoofy