chataigne automne

La châtaigne, fruit symbole de l’automne  Disponible dès la mi-septembre, la châtaigne se récolte à maturité durant six semaines.

Elle fait alors le bonheur des papilles jusqu’aux fêtes de fin d’année.

Issu de l’arbre nourricier de la Préhistoire

De la même famille que le chêne, le châtaignier prospère durant l’ère tertiaire. Depuis des milliers d’années, les hommes récoltent ses fruits. Ils utilisent son bois pour construire et meubler leurs maisons. On le considérait alors comme l’arbre nourricier par excellence.

Sa culture permet, depuis 3 000 ans, aux populations des régions montagneuses de survivre en l’absence de cultures céréalières. Dans les Cévennes, en Auvergne et plus particulièrement en Corse, la châtaigne est « la viande du pauvre ».

De nos jours, 700 variétés ont été recensées par l’Inra (Institut national de la recherche agronomique).

Ne pas confondre avec son cousin, le marron

chataigneA priori, difficile de faire la différence entre un marron et une châtaigne. Pourtant, leur forme donne toutes les indications. Á l’ouverture de la bogue, la châtaigne se fragmente alors que le marron demeure entier.

Attention : le marron d’Inde, issu de la seule essence existant en France, n’est pas comestible. Quant à la châtaigne, on la choisit bien brillante et sans trou.

On la déguste poêlée, bouillie, en potage, en purée…

Navarin d’agneau à la châtaigne et au potiron

navarin-agneau-chataigne-et-potironPour 4 personnes :

250 g de châtaigne
1,2 kg d’épaule d’agneau désossée
1 oignon
5 gousses d’ail
1 branche de thym, 1 feuille de laurier
25 cl de vin de noix
1 c. à soupe de farine
2 c. à soupe d’huile de tournesol
300 g de potiron
1 c. à soupe d’huile de noix
Sel et poivre du moulin.

Couper l’épaule d’agneau en gros cubes. Les colorer avec de l’huile d’olive quelques minutes à feu vif dans une cocotte en fonte. Saler et poivrer. Ajouter les gousses d’ail en chemise écrasées, l’oignon haché, le thym et le laurier. Laisser revenir quelques minutes puis déglacer avec le vin de noix. Après réduction du liquide, incorporer la farine et mélanger. Verser 25 cl d’eau chaude et laisser mijoter à feu doux durant 1h15. Eplucher et couper le potiron en cubes. Déposer les cubes de potiron et les châtaignes dans la cocotte et laisser cuire encore 15 minutes. Hors du feu, ajouter l’huile de noix et mélanger. Servir dans la cocotte de cuisson.

M.B.

Crédits des visuels : Châtaignes 1 : ©Coco Fotolia Châtaignes 2 : ©Reshoot Fotolia Châtaignes 3 : ©Al62 Fotolia Navarin d’agneau à la châtaigne et au potiron : ©Interbev

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Différence entre marron et chataigne
Posté par joe21 le 19 novembre 2013

quelle chataigne comestible?
Posté par victor le 19 octobre 2009

Yucca en appartement : feuilles tombantes, jaunes ou marron, sèchent
Posté par Floris le 10 janvier 2019