Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes d'intérieur / Echinopsis : un mini cactus à floraison spectaculaire

Echinopsis : un mini cactus à floraison spectaculaire

Echinopsis - cactus oursin
1

Les cactus-oursins en résumé :

Nom latin Echinopsis

Nom commun : Cactus-oursins
Famille : Cactacées
Type : plante succulente

Hauteur : 0.20 à 0.30 m
Utilisation : pot
Exposition : ensoleillée, mi-ombragée
Sol : sableux, caillouteux, drainé, frais

Plantation : toute l’année – Floraison : mai à août

Le genre Echinopsis comprend plus de 180 espèces de cactus originaires d’Amérique du Sud, et issus de la famille des Cactacées. Les espèces typiques de ce groupe sont Echinopsis ancistrophora et Echinopsis polyancistre.

Les cactus-oursins sont très peu exigeants, ce qui explique qu’ils soient très couramment cultivés par les particuliers. Ces cactacées sont notamment très appréciées pour leurs fleurs, généralement grandes et parfois parfumées. Echinopsis hermesina et Echinopsis frankii offrent notamment des floraisons très vives, respectivement rouge carmin et rose foncé.

Les cactus-oursins sont souvent pourvus de piquants acérés. Mieux vaut éviter de les laisser à porter de mains des enfants.

Plantation des cactus-oursin

Echinopsis plantation rempotageIl est possible de planter un cactus-oursin en pot tout au long de l’année, dans un substrat adapté aux cactus. Vous pouvez également composer votre propre substrat en mélangeant 50% de terre avec 25 % de perlite et 25 % de sable.

Utilisez de préférence un pot en argile, et installez-y 2 à 3 cm de graviers. Remplissez ensuite le contenant avec votre substrat, et plantez-y votre Echinopsis.

Pour finir, saupoudrez la base de la plante avec un peu de sable supplémentaire, ce qui favorisera l’apparition de rejets.

Multiplication des Echinopsis

Les plantes du genre Echinopsis produisent facilement des rejets spontanés, ce qui permet de les multiplier très facilement. Pour ce faire, il vous suffit de prélever délicatement les rejets et de les transplanter dans un nouveau pot.

  • Procédez à cette opération durant la saison de croissance de votre cactus-oursin, lorsque les températures diurnes sont constamment au-dessus de 21°C.
  • Transplantez le jeune plant d’Echinopsis dans un substrat spécial pour Cactus.
  • Durant le premier mois, arrosez légèrement tous les deux jours (tous les jours en cas de températures supérieures à 30°C).
  • Une fois la reprise constatée, réduisez le rythme d’arrosage comme pour les plants adultes.

Culture et entretien des Echinopsis

Echinopsis - cactus oursin entretienLes Echinopsis doivent être cultivés en pot sous nos latitudes, afin d’être installés en intérieur durant l’hiver, à l’abri des gelées. Ils peuvent également être cultivés en intérieur toute l’année sans problème. Évitez alors la proximité des sources de chaleur (radiateurs, cheminées, etc.) qui assèchent l’air ambiant.

Les pots peuvent également être transférés en extérieur durant la belle saison, dès lors que les températures atteignent au moins 21°C. Une température qui permet de stimuler leur croissance, et favorise leur floraison. Installez vos pots d’Echinopsis en situation ensoleillée ou mi-ombragée selon l’espèce.

Arrosage du cactus Echinopsis

Si les cactus-oursin apprécient l’humidité ponctuelle, ils n’acceptent pas l’eau stagnante. Leur substrat doit donc être parfaitement drainé.

En été, lorsque les températures diurnes dépassent 21°C, arrosez régulièrement vos Echinopsis, en veillant à laisser sécher le substrat entre deux arrosages.

  • L’opération consiste ici à inonder littéralement le pot de la plante, le bassinage est d’ailleurs la meilleure technique à observer.
  • Attention toutefois à bien vider la soucoupe sous le pot.

Dès l’automne, attendez que le substrat se soit complètement asséché pour arroser vos cactus-oursin en pot.

  • Comptez alors en moyenne un arrosage par mois, voire moins.
  • Si l’atmosphère ambiante est humide, vous pouvez même stopper totalement les apports d’eau en hiver.

Maladies et ravageurs

Les plantes du genre Echinopsis ne sont pas sensibles aux maladies. On ne leur connaît aucun ravageur spécifique. En revanche, le pourrissement des racines est à craindre en cas d’eau stagnante.


©msscacti,©Norbert Käßner


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *