Connexion
Accueil / Jardinage / Fleurs du jardin / Plantes et fleurs pour fleurir un tonneau pour l’été !

Plantes et fleurs pour fleurir un tonneau pour l’été !

plante pour fleurir un tonneau - fleurs adaptées
0

Pour les retardataires, il est encore temps de confectionner des potées originales avec peu de choses. Même les annuelles que l’on a l’habitude de semer soi-même sont aujourd’hui proposées en pots moyens et permettent des associations inattendues qui feront l’admiration de vos visiteurs.

1- La demi barrique champêtre

Ce demi tonneau constitué d’une association simple de fleurs annuelles et de plantes à massif, ensoleille avec succès ce coin de cour abrité. Un joli contraste de tons bleus et orange affiche ainsi un décor tout en harmonie avec la vielle pierre du bâti.

  • barrique de vin - tonneau fleuriLe pied de Cosmos bipinnatus (1), au tout début de sa floraison, dresse fièrement ses tiges vaporeuses au-dessus de la composition invitant le visiteur à diriger son regard vers la façade.
  • Les tiges frêles de l’œil de Suzanne (Thunbergia alata) (2), piquées des fleurs orange à cœur noir, accompagnent les tiges du cosmos dans leur élan vers le ciel, agrippées à leur tuteur.
  • Le feuillage pourpre d’un canna (3) amène de la profondeur à la scène.
  • Le tonneau accueille enfin au premier plan une généreuse touffe de tagète tacheté à petites fleurs couleur mangue (Tagetes tenuifolia) (4)
  • un œillet d’Inde (Tagetes patula) (5),
  • un Lobelia erinus (6) formant un nuage de fleurs bleu intense.
  • La capucine (Tropaeolum majus) (7), quant à elle, symbolise la générosité avec ses grandes feuilles rondes constellées de trompettes orange vif. Ses longues tiges souples qui s’épanchent au pied du tonneau renforcent la touche naturelle de cette composition.

Réalisation de la composition

  • Procurez-vous des plantes en pot déjà bien développées ou doublez le nombre de plants.
  • plantes et fleurs pour fleurir un tonneau en bois - barriqueInstallez une couche de drainage au fond du tonneau (cailloux…). Puis utilisez un bon terreau à géranium (contenant une part d’argile) pour remplir le tonneau.
  • Plantez 1 ou 2 pieds de cosmos contre le mur, le bulbe de canna, puis le Thunbergia avec son tuteur.
  • Ajoutez les Tagetes puis les plantes retombantes (capucine, lobélia).
  • Arrosez copieusement pour bien humecter l’ensemble du substrat. Opérez  en plusieurs fois si l’eau s’écoule directement au pied du tonneau !
  • Pour prolonger les floraisons, maintenez la fraîcheur et la fertilité du terreau. Pour cela, ajoutez une dose d’engrais à l’eau d’arrosage à compter du mois suivant la plantation et tous les 15 jours. Vous pouvez aussi employer un engrais à libération progressive ou simplement de l’engrais organique. Bien lire les indications données !
  • Pensez à laisser sécher la surface du terreau avant d’arroser à nouveau.

2- Le tonneau urbain

La plantation de ce tonneau s’organise sur trois niveaux :

  • les tiges graphiques d’une verveine de Buenos-Aires dressées vers le ciel,
  • le feuillage dense argenté et finement ciselé d’une armoise,
  • des plantes basses et retombantes aux couleurs vives, destinées à habiller toute la hauteur du tonneau.

Réalisation de la composition

  • Le premier niveau :

composition florale tonneau barriqueLa verveine Verbena bonariensis est placée à l’arrière du tonneau. Cette vivace à vie courte égrène ses inflorescences violettes le long de tiges graciles durant tout l’été. Elle a l’avantage d’être vivace et de se ressemer facilement comme on peut le constater à gauche, au pied du tonneau.

  • Le second niveau :

Le feuillage ciselé de l’Artemisia ‘Powis Castle’ se mêle aux fleurettes roses d’un Gaura lindheimerii de forme compacte. L’armoise est une vivace persistante qui crée une jolie toile de fond argentée. Elle met ainsi en valeur les floraisons vivement colorées.

  • Le troisième niveau :

Contrairement aux deux précédents, ce troisième niveau est composé d’annuelles ou plus exactement de plantes à massif*. Vous devrez donc les renouveler chaque printemps, car elles meurent avec l’arrivée du froid.

Disposez tout le long de la bordure du tonneau, de gauche à droite :
– un géranium lierre rouge sang (1) qui ajoute du peps à la composition,

– un Scaveola aemula (2) dont les corolles délicates violettes à cœur blanc lui ont valu le si joli nom de « Fleur éventail de fée ». Cette australienne rampante est réputée pour sa solidité, résistante à la sécheresse et floribondité.

–  une patate douce ornementale Ipomoea batatas ‘Marguerita’, à feuillage doré (3),

– deux pétunias SURFINIA rose et violet (4 et 5),

– deux Bidens (6) aux petits capitules jaunes qui pétillent au sein d’un feuillage très fin vert sombre.

– Les tiges retombantes d’un Gnaphalium (7) ajoutent enfin une touche argentée veloutée qui répond aux tons gris de l’armoise.

Procédez comme précédemment pour planter et entretenir la composition.

* Les plantes à massif sont souvent des vivaces d’origine tropicale qui ne supportent pas le froid . On les arrache en fin d’automne mais on peut tout aussi bien les rempoter et les conserver dans une serre hors-gel ou dans une véranda. Les plantes annuelles, quant à elles, achèvent  leur cycle de reproduction à l’automne et meurent quelle que soit la rigueur hivernale.


Texte :  Eva DEUFFIC, photos : Dcurzon, Eva DEUFFIC

 


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *