Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / La permaculture au balcon ou en terrasse, c’est possible !

La permaculture au balcon ou en terrasse, c’est possible !

permaculture en ville urbaine
0

Mettons tout de suite fin au suspense : oui, il est tout à fait possible de cultiver un potager en permaculture sur un balcon ! Tout est question d’organisation.Équipement, plantations envisageables, plan… Retrouvez tous les conseils utiles pour cultiver votre potager en permaculture au balcon.

Les équipements indispensables

Comme dans un jardin « classique », vous devez avant tout vous équiper afin de réaliser votre projet de permaculture urbaine.

Pots, bacs et jardinières

permaculture balcon terrasseEn permaculture, on privilégie les contenants en terre cuite qui laissent passer l’eau et offrent une bonne circulation de l’air. Toutefois, ces pots sont lourds. Veillez à ce que votre balcon soit suffisamment résistant pour en supporter le poids. Optez ensuite pour des tailles de pot en adéquation avec les plantes à cultiver.

À noter : pour des raisons de sécurité, pots et jardinières sont installés vers l’intérieur du balcon.

Carré potager

Le carré potager est un accessoire très pratique pour cultiver son potager en permaculture sur un balcon. Il permet d’organiser l’espace et de l’optimiser de manière rationnelle. Pensez notamment au carré potager en escalier qui permet notamment d’organiser vos cultures selon la hauteur des plantes, le développement de leurs racines, et leur besoin en ombrage.

Composteur compact

Écologique et économique, le compostage joue un rôle essentiel en permaculture. Misez ici sur un composteur d’appartement, ou sur un lombricompost.

Récupérateur d’eau

Le récupérateur d’eau pour balcon et terrasse s’adapte lui aussi à la culture urbaine. Sa contenance, pouvant aller jusqu’à 30 l, vous permet d’alimenter votre potager en eau de pluie.

Arrosoir à main

Et justement, puisque l’on parle d’arrosage, celui-ci est principalement réalisé à la main sur un balcon. Vous devez donc vous équiper d’un arrosoir de jardin d’une contenance comprise entre 3 et 5 litres.

Mini serre

Pour réaliser vos semis sur un balcon, misez sur la mini serre (de 17 à 30 cm de diamètre), parfaite pour démarrer la culture des plantes qui demande beaucoup de lumière et de chaleur.

Les plantes adaptées au balcon

Certaines plantes sont particulièrement adaptées à un projet de potager en permaculture au balcon.

Coriandre, persil, ciboulette, aneth, thym, basilic, romarin… Les aromatiques peuvent facilement être conduites en pot, et prennent peu de place. Elles s’installent partout, jusque sur le rebord d’une fenêtre. Elles peuvent également être associées à vos légumes afin de profiter de leurs protections mutuelles (l’association des cultures étant une pratique chère à la permaculture).

Du côté des légumes, optez de préférence pour des variétés à faible développement et à croissance rapide :

Les légumes perpétuels sont également à envisager, d’autant qu’ils vous feront profiter de leur production sur plusieurs années.

Quant aux fruits, misez sur les arbustes à faible encombrement comme les mûriers, les framboisiers, et les groseilliers. La culture de fraisiers est également parfaitement envisageable ici.

Planifier son potager en permaculture sur un balcon

L’espace disponible sur un balcon est nécessairement plus limité que dans un jardin. Vous devez donc vous organiser, et créer un plan précis de votre potager.

  1. Listez les plantations envisagées.
  2. Mesurez votre balcon et reportez les données obtenues sur votre plan.
  3. Reportez les dimensions de vos contenants sur votre plan.
  4. Notez-y également l’exposition de votre balcon afin de positionner vos plantes en fonction de leur besoin. Par exemple : la tomate a besoin d’une zone ensoleillée, la salade peut être placée à l’ombre, les plantes grimpantes peuvent protéger les plantes sensibles au soleil avec leur ombre, etc.
  5. Spécifiez éventuellement l’installation de protections sur votre plan.
  6. Intégrez vos points d’eau au plan.

À noter : encore une fois, tous les balcons n’offrent pas la même résistance. Un potager en permaculture sur un balcon demande nécessairement une grande quantité de terre. Vérifiez que la structure de votre bâtiment est capable d’en supporter le poids.


©Till Westermayer – Flickr, ©Tor Lindstrand – Flickr, ©heibergerwork – Pixabay


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *