brandade de morue

La brandade de morue est un plat parfumé, relativement facile à exécuter et terriblement gourmand.

Ingrédients pour 4 personnes :

A lire aussi :

A base de morue et de pomme de terre, voici la recette de brandade de morue comme que vous ne l’avez jamais faite !

Recette de la brandade de morue

La brandade de morue de morue peut être considérée comme un parmentier de morue ou tout simplement une purée de morue.

  • La veille, commencer par dessaler la morue en la plongeant dans l’eau froide.
  • Cette opération dure au moins 24h et le changement d’eau doit être renouvelé 3 à 4 fois minimum. Si la quantité de morue est plus important ou que vous avez un morceau épais, prévoyez plus de temps de dessalage.
  • Cuire (pocher) ensuite la morue dans l’eau frémissante durant 8 à 10 m en écumant régulièrement.
  • Retirer ensuite les arêtes et la peau du poisson.
  • Effeuiller (émietter) avec les doigts de manière à ne plus avoir de morceaux, ni d’arêtes.
  • Faites suer les échalotes avec l’ail dans l’huile de l’olive.
  • Ajoutez la morue puis le persil ciselé.

Préparation de la purée de pommes de terre :

  • Faire cuir des pomme de terre dans une grande marmite sans saler l’eau
  • Écraser les pomme de terre puis ajouter 3 cs d’huile d’olives

La quantité d’huile d’olive utilisée varie en fonction de chaque préférence mais on peut dire que 3 cuillères à soupe permet d’avoir une belle consistance.

Si vous préférez limiter la quantité d’huile d’olive, remplacez une partie par du lait, cela limite le nombre de calories.

  • Ajouter ensuite le lait de manière à avoir un ensemble homogène et onctueux
  • Mélanger la purée à la préparation de morue

Cuisson de la brandade de morue :

  • Dans un plat allant au four, disposer la brandade de morue.
  • Ajouter un filet d’huile d’olive par dessus.
  • Réchauffer à 180° pendant 10 min.
  • Avant de servir, faire gratiner le dessus en mode grill.

La brandade de morue s’accompagne volontiers d’une bonne laitue.

Bon appétit !

Brandade de morue et cabillaud

On appelle le poisson le cabillaud lorsqu’il est frais et de la morue lorsqu’il a été salé. Le fait de saler le poisson fût pendant longtemps la seule manière de le conserver.

Le pêcheur des mers du nord le salait, le faisait sécher puis le conservait de manière à pouvoir le consommer pendant de longs mois.

Aujourd’hui, pour notre plus grand bonheur, il est resté la morue et sa brandade de morue.

A lire aussi :