Palmiers croustillants au saumon fumé et poireaux

palmier salé saumon poireau

Voici une déclinaison sympathique de la célèbre recette du palmier sucré avec le Palmiers salé et croustillants au saumon fumé et poireaux.

Idéal en amuse-bouche pour l’apéritif.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 pâte feuilletée
  • 1 blanc de poireau
  • 100 g de saumon fumé
  • 20 g de beurre
  • 1 oeuf

Palmiers croustillants au saumon fumé et poireaux

Préchauffer le four à 200°C (th.7).

– Laver et émincer le poireau.

– Couper le saumon en morceaux.

– Dans une poêle, faire fondre le beurre, y faire revenir le poireau jusqu’à évaporation de l’eau de végétation. Laisser refroidir et ajouter le saumon fumé.

– Dérouler la pâte feuilletée, y étaler en surface une couche du mélange poireau/saumon. Rouler la pâte des 2 côtés jusqu’à ce qu’ils se rejoignent.

Presser légèrement de manière à les souder les uns aux autres.

Badigeonner la pâte d’oeuf battu à l’aide d’un pinceau. Placer 5 minutes au congélateur.

– Tailler en fines tranches et répartir sur une plaque du four couverte de papier sulfurisé. Enfourner et cuire 15 à 20 minutes. Les palmiers doivent être dorés.

– Déguster !

B.A.ba du chef

– Un déclinaison sympatique de la célèbre recette sucrée du dimanche. D’ailleurs, si vous souhaitez réaliser cette dernière, exit le poireau et le saumon fumé : juste après avoir étalé la pâte, la badigeonner de beurre fondu, la saupoudrer de sucre semoule et rouler.

– Cette recette peut être réalisée avec du chorizo et des tomates séchées, des tomates séchées et des olives vertes …

– De même, vous pouvez varier la présentation et transformer ces palmiers en simple roulé.

Dorer au jaune d’oeuf ou à l’oeuf ?

– Pour dorer au jaune d’oeuf, diluez celui-ci avec un peu d’eau et badigeonner, à l’aide d’un pinceau, la surface à dorer.

– Pour dorer à l’oeuf, le battre en omelette et badigeonner.

Ajouter une pincée de sel ou de sucre selon le type de préparation (salée ou sucrée).

Mots de la cuisine 

Emincer : tailler en fines tranches.

Recette : T. Bryone, Photo : C. Herlédan