La mâche est une salade de culture facile, qui réclame peu d’espace et accessible à tous, même si vous avez un balcon ou une terrasse

Le semis, la plantation, l’entretien et la récolte vous aideront à avoir de belles mâches.

Voici comment cultiver la reine des salades d’hiver !

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Valerianella olitoria
Famille : Valérianacées
Type : Bisannuelle

Hauteur
: 20 à 30 cm
Exposition : Mi-ombre
Sol : Ordinaire

Plantation : Août à octobre
Récolte
: Automne, hiver, printemps

A lire aussi : bienfaits et vertus de la mâche

Bien semer la mâche :

La mâche se sème en place et en ligne d’août à octobre selon les besoins de la récolte.

En semant fin août vous récolterez la mâche dès l’automne alors que les derniers semis d’octobre vous donneront de la mâche au printemps suivant.

1- Former des petites tranchées (sillons) d’1 cm de profondeur environ.

2- Espacer chaque tranchée de 20-25 cm.

3- Semer à l’intérieur de ces sillons puis couvrir d’un peu de terreau ou de terre du jardin.

4- Arroser régulièrement mais sans excès.

5- Dès l’apparition des premières feuilles, éclaircir à 8/10 cm

Sachez également qu’il est très facile de cultiver la mâche en pot ou en jardinière et que vous pourrez donc en profiter sur votre balcon ou votre terrasse.

On peut aussi semer la mâche à la volée en prenant soin de ratisser après le semis afin d’enterrer les graines.

Ensuite, même processus que précédemment, on arrose régulièrement puis on éclaircit tous les 8-10 cm

Planter la mâche achetée en godet :

Si vous voulez éviter l’étape du semis, il est possible d’acheter directement votre mâche en pot (godet) avec des petites feuilles.

Vous les planterez alors en terre, que ce soit au potager ou en bac sur une terrasse ou un balcon.

  • Respectez une distance de 5 à 10 cm entre chaque plante et arrosez régulièrement.

Récolte de la mâche :

On récolte la mâche lorsque les rosettes sont bien formés, environ 3 mois après le semis.

  • Lors de la récolte, il est inutile d’arracher la racine car elle est pleine de terre, coupez juste au dessus.
  • En laissant les racines vous devriez avoir une seconde récolte.
  • Il faut absolument récolter avant que la mâche ne fleurisse.
  • Lors de la récolte la mâche est bien verte et a un aspect duveté.

Cultiver la mâche en hiver :

Il est possible de récolter de la mâche tout au long de la période hivernale.

Pour cela, privilégiez des variétés de mâche résistante au froid comme, la Ronde maraîchère, la verte de Cambrai, la Coquille de Louviers, Trophy ou encore Topaze.

  • Vous sèmerez de fin septembre à octobre, directement en place.

Dès l’arrivée des premiers froids vous allez protéger votre semis et vos cultures avec une petite serre, un tunnel ou tout autre support permettant à votre mâche de pousser malgré le gel et laissant passer un maximum de lumière.

Maladies connues de la mâche :

Un excès d’humidité est néfaste à la culture de la mâche. Cela va attirer les parasites et accroître l’apparition de certaines maladies.

  • Espacez donc vos plantes et pour ne pas qu’il se touchent.
  • Évitez d’arroser directement le feuillage

Voici comment reconnaitre les maladies de la mâche :

  • Des taches brunes sur les feuilles indiquent la présence de la rouille.
  • Une couche blanche duveteuse indique l’oïdium.
  • Pour éradiquer ces maladies, il suffit d’utiliser un fongicide adapté comme la bouillie bordelaise.

A savoir sur la mâche :

mâcheRelativement facile à cultiver, la mâche réclame peu d’entretien durant toute sa croissance, si ce n’est un arrosage régulier mais mesuré.

La mâche est relativement pauvre en valeur énergétique tout en contenant une grande quantité d’eau et un grand apport en oméga 3.

On y retrouve également des oligo-éléments, des fibres, des minéraux et des vitamines indispensables au bon développement de nos organismes.

Vous l’avez compris, la mâche comporte de nombreux atouts, tant par sa facilité de culture que par ses qualités nutritives.

A lire aussi : bienfaits et vertus de la mâche

Bien conserver la mâche :

Bien que sa durée de conservation soit relativement courte, il est possible de la conserver la mâche un peu plus longtemps en l’installant dans le bac à légume du réfrigérateur, entourée d’un torchon ou d’un film plastique non serré.

Conseil malin à propos de la mâche :

Variez les périodes de semis ainsi que les variétés afin d’avoir de la mâche durant de longs mois…

  • jean pierre passerieux a écrit le 15 septembre 2017 à 12 h 20 min

    ou trouver du plant de mache

  • BEGUIN a écrit le 13 septembre 2016 à 8 h 24 min

    C’est la 2ème année que je sème de la mâche verte de Cambrai à deux reprises et rien ne pousse alors que la semence est valable jusqu’en 2019. Que faudrait-il faire ?

  • Fleuriance a écrit le 12 janvier 2016 à 19 h 42 min

    en effet la mâche est la salade préférée en hiver et elle est riche en omega 3

  • isabelle a écrit le 16 décembre 2014 à 18 h 42 min

    chaque jour je récolte de la mache et c’est la première année que je la cultive mais les rendements sont bons
    merci pour les bons conseils vous y êtes pour quelque chose et e jardinage est plus facile avec vous 🙂
    amicalement

  • py nault a écrit le 1 décembre 2013 à 15 h 44 min

    merci pour tous vos conseils j’ai fait des semis de mâche en octobre et maintenant a ma grande surprise j’ai beaucoup de mâches il m’en reste encore même beaucoup j’espère la garder pour l’hiver donc cette semaine je vais la protégé avec des petits tunnels

    • Ameline a écrit le 4 janvier 2014 à 14 h 19 min

      moi j’ai semé en septembre mais je les récolte encore en janvier car comme vous dites sur FB il fait doux

  • lolo58 a écrit le 1 décembre 2012 à 18 h 16 min

    attention à bien nettoyer la mâche car il s’y logent de nombreux parasites et champignons présents dans la terre qui peuvent être mauvais pour la santé. mon truc à moi c’est de nettoyer au moins 2 à 3 fois en prenant soin de bien enlever les tiges racinaires pour ne garder que les feuilles.
    au dernier lavage vous mettez un peu de vinaigre blanc et elle est prête à déguster
    elle est riche en oméga 3 et avec cette technique vous éviterez la terre et le sable dans l’assiette

    • clairon a écrit le 27 octobre 2013 à 9 h 00 min

      merci lolo58 ton commentaire est très intéressant bizzzz

  • nelly a écrit le 30 octobre 2012 à 13 h 15 min

    j’adore la mâche depuis toujours merci pour la fiche conseil

    • luc a écrit le 5 novembre 2012 à 13 h 08 min

      j’en ai planté des jeunes plants hier, attendons de voir si ça pousse je l’ai mis au bord de ma fenetre dans une grande jardinière

  • raulin a écrit le 29 novembre 2011 à 10 h 34 min

    le semis de mâche est parfait pour les débutant croyé moi j’en avait jamais fait en des la premiere fois j’ai eu une recolte que j’imaginé pas 1 sec

    • martine patin a écrit le 25 octobre 2012 à 15 h 20 min

      oui et même si comme moi vous vivez en appartement mais que vous avez un balcon vous pouvez la semer dans une grande jardinière et la récolter au fur et à mesure de vos besoins ça repousse après et c’est beau en plus d’être bon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Glycine mangée par un parasite qui la transforme en papier mâché
Posté par looping62620 le 18 avril 2017

Mâche qui ne pousse pas
Posté par caramel34 le 13 septembre 2016

Mâche cultivée à l'intérieur?
Posté par Floris le 08 juin 2015

Salades : bout des feuilles puis la totalité blanchissent
Posté par Jardin_Bio le 04 octobre 2017