Connexion
Accueil / Les Animaux / Golden retriever : santé et maladies les plus courantes

Golden retriever : santé et maladies les plus courantes

golden retriever santé et maladie
0

Le golden retriever a une espérance de vie comprise entre 12 et 15 ans. Pour offrir une longue vie à ce compagnon très attachant, il est indispensable de connaître ses fragilités de santé et les maladies principales dont il peut souffrir.

Voici tout ce qu’il faut savoir pour optimiser son capital santé.

La dysplasie de la hanche chez le golden retriever

Bien que le golden retriever puisse souffrir de dysplasie du coude comme tous les chiens de grande taille, la dysplasie de la hanche reste la plus courante chez cette race.

De quoi s’agit-il ?

Cette maladie est congénitale. Elle se caractérise par une malformation de l’articulation coxofémorale. La tête du fémur ne s’emboîte pas comme elle le devrait dans sa cavité. En cause, une mauvaise disposition et une laxité anormale des hanches.

Cette anomalie a pour conséquence, une perte progressive du cartilage et la formation de tissu fibreux autour de l’articulation. Le golden retriever développe alors de l’arthrose.

Les symptômes :

  • Maladresse dans la démarche.
  • Difficulté à se mouvoir (sauter, s’assoir et se lever).
  • Boiterie.
  • Douleur à la palpation de la hanche.
  • Perte de masse musculaire de la cuisse.

Facteurs de risques aggravants :

Outre le côté génétique, l’excès de poids, une activité inadaptée (trop intense pendant la croissance) ou une alimentation trop calorique et riche en calcium (de la naissance jusqu’à l’âge adulte) favorise l’apparition de la dysplasie de la hanche chez le golden retriever.

💡Il faut s’assurer auprès de l’éleveur que les deux parents du chiot que l’on va accueillir ne présentent aucun signe de dysplasie en demandant à voir leurs radios des hanches. En effet, la dysplasie est un vice rédhibitoire de vente.

Les autres maladies connues du golden retriever

Dans l’ensemble ce chien particulièrement amical a une santé robuste. Les études menées ont toutefois révélé qu’il était prédisposé à certaines maladies.

Le cancer, une cause importante de décès :

60 % de golden retrievers meurent d’un cancer après l’âge de 12 ans avec une prévalence chez les femelles. Trois types de cancers sont récurrents :

  • l’hémangiosarcome (cancer des vaisseaux sanguins ).
  • le lymphome.
  • les mélanomes.

Les problèmes dermatologiques :

Avec un pelage long et très fourni, le golden retriever peut développer des problèmes de peau.

La maladie de von Willebrand :

Cette pathologie entraîne des saignements abondants après un blessure. On observe également chez les sujets atteints davantage de saignements des gencives et du nez.

La sténose aortique, qui peut entraîner la mort :

Cette atteinte cardiaque est une anomalie de l’artère qui transporte le sang oxygéné hors du cœur. En effet, celle-ci est rétrécie avec pour conséquences, le flux sanguin du ventricule gauche vers l’aorte qui se bloque partiellement. Le cœur est alors obligé de travailler plus que la normale pour expulser suffisamment de sang.

💡Le golden retriever atteint peut s’évanouir, avoir des difficultés respiratoires ou avoir des difficultés à grandir.

Les  autres pathologies du golden retriever :

Le saviez-vous ?

Le CBD aide à prévenir le stress et à gérer la douleur lorsque nos compagnons sont malades.

Santé du golden retriever, les gestes à adopter

golden retriever santé soinsIl est important d’observer une routine de soins pour prévenir tous les petits maux du quotidien.

  • Des bains réguliers avec un shampoing antifongique et antibactérien en cas de séborrhée grasse, affection courante chez cette race.
  • Vermifuge 4 fois par an.
  • Antiparasitaire 1 fois par mois.
  • Vérification régulière de la présence de parasites (pucestiques, aoutats, etc.).
  • Nettoyage des oreilles 1 fois par semaine pour prévenir les otites courantes chez le golden retriever.
  • Brossage des dents 1 fois par semaine pour éviter le tartre.
  • Coupe des griffes et soins des coussinets autant de fois que nécessaire.
  • Une dépense quotidienne pour maintenir le poids de forme.
  • Une alimentation riche en protéines maigres et allégée en matière grasse.
  • Un point d’eau toujours à disposition.
  • Une visite annuelle chez le vétérinaire pour les rappels de vaccins.

À lire aussi :

Conseil malin

À partir de 7 ans, faire un bilan gériatrique annuel permet d’anticiper les problèmes de santé chez le golden retriever. Généralement, le vétérinaire propose cet examen lors des rappels de vaccins.



©Tan4ikk, ©Patric Grabowski, ©tylerplatt, ©Radchnyt 73

L.D.


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *