Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Cryptomeria japonica : le cèdre du Japon

Cryptomeria japonica : le cèdre du Japon

Cedre du Japon - Cryptomeria japonica
0

En quête d’originalité pour votre jardin ? Alors adoptez un Cryptomeria japonica. Cette espèce saura combler vos attentes grâce à ses nombreuses formes et son feuillage atypique.

Cryptomeria en résumé :

Nom latin : Cryptomeria japonica
Noms communs : Sugi, Cryptomère, Cèdre du Japon, Cryptomère du Japon
Synonymes 
: Cryptomeria kawaii, C. fortunei, C. sinensis, C. japonica var. sinensis
Famille
 : Taxodiacées
Type : Arbre (conifère)
Feuillage : Persistant

Port : Conique
Hauteur : 50 cm à 20 m selon la variété
Largeur : 50 cm à 8 m en fonction de la variété
Exposition : Soleil à mi-ombre
Sol : non-calcaire, bien drainé
Rusticité : Rustique

Croissance : Moyenne à rapide
Floraison
 : Printemps (insignifiante)

Présentation du Cryptomeria

Originaire du Japon, l’espèce japonica est la seule du genre botanique Cryptomeria. Il existe néanmoins de très nombreuses variétés comme ‘Elegans’, ‘Cristata’, ‘Araucarioides’ pour les plus grandes, et ‘Globosa Nana’, ‘Bandai Sugi’, ‘Vilmoriniana’ pour les plus compactes.

Le cryptomère est donc un conifère qui vaut le détour pour ses nombreuses formes et son feuillage original. Ce dernier est constitué de feuilles en aiguilles courbes, dont la disposition et l’aspect peut varier selon les cultivars.

Les fleurs sont peu significatives, mais donnent ensuite naissance à des fruits ronds globuleux et bruns.

Plantation du cryptomère

Plantation Cedre du Japon - Cryptomeria japonicaMalgré une bonne rusticité, le Cryptomeria redoute les hivers trop rigoureux. La meilleure façon de le protéger est donc de l’installer à l’abri d’un mur exposé au sud par exemple. Par la même occasion, vous lui offrirez une bonne exposition au soleil.

En ce qui concerne le sol, le cèdre du Japon apprécie les terres fraîches, mais craint les excès d’eau : le drainage doit donc être suffisant. De plus, même s’il s’adapte à tous les types de terrain, il craint le calcaire.

Quand le planter ?

Pour une meilleure reprise, prévoyez une plantation au printemps.

Comment planter un Cryptomeria ?

Une fois le bon emplacement choisi, la plantation du cryptomère se passe de la façon suivante :

  • Réalisez un trou assez large et profond (environ 20 à 30 cm).
  • Déposez une couche de billes d’argile ou de graviers au fond, afin d’améliorer le drainage.
  • Si vous le souhaitez, il est tout à fait possible d’ajouter un peu de terreau ou de compost bien décomposé pour faciliter la reprise de l’arbre.
  • Dépotez le Cryptomeria et désagrégez délicatement la motte pour en extraire quelques racines.
  • Installez l’arbre dans le trou et rebouchez ce dernier en tassant bien la terre.
  • Arrosez abondamment.

Notez que pour les espèces compactes comme ‘Bandai Sugi’, ‘Elagans Nana’, ‘Vilmoriniana’ ou ‘Globosa Nana’, il est possible de les planter en pot. Dans ce cas, choisissez un conteneur présentant un volume suffisant et doté de trous de drainage.

Pour la suite, la plantation ne change pas d’une culture en pleine terre. La seule différence réside dans le choix du substrat : terre du jardin, mélange terre et terreau, terreau seul, à vous de choisir. Quelle que soit votre décision, n’hésitez pas à y rajouter de la vermiculite (aussi appelée perlite dans les commerces). Cette dernière retient une certaine humidité dans le sol, tout en facilitant le drainage.

Entretien du Cryptomeria japonica

Cedre du Japon - Cryptomeria japonica EntretienLe principal entretien du cèdre du Japon consiste à surveiller l’arrosage de l’arbre durant ses premières années de croissance.

Pour les sujets en pot, un rempotage devra être prévu tous les 5 ans environ, en fonction de la vigueur du Sugi.

Enfin, la taille n’est pas nécessaire.

Multiplication

Un Cryptomeria peut être reproduit de deux façons différentes :

  • par semis au printemps, en ayant préalablement récupéré les graines dans les cônes l’été précédent ;
  • ou par bouturage semi-aoûté à la fin de l’été.

Maladies et ravageurs

Résistant, le cryptomère du Japon ne redoute pas les maladies, ni les insectes nuisibles. Seuls les acariens peuvent éventuellement être problématiques lors de périodes sèches.

Emplois

Grâce à ses nombreuses variétés aux formes et aux tailles multiples, le Cryptomeria peut s’adapter à vos envies :

  • en bac ou en pot, pour sublimer votre terrasse ou votre balcon ;
  • dans l’aménagement d’une rocaille;
  • seul, en élément central d’un massif de fleurs (notamment les variétés ‘Cristata’ et ‘Elegans Viridis’)  ;
  • en groupe, pour compléter un massif arbustif.

Bref, vous avez l’embarras du choix !

Conseil malin

L’huile essentielle de cryptoméria agit efficacement contre la piéride du chou.


©Hannah1982, ©Hans Braxmeier


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *