potiron potimarron

Pour vos soupes, êtes-vous plutôt potiron ou potimarron ? Si ces deux courges possèdent des propriétés identiques, elles se différencient, notamment par leur goût. 

On les appelle couramment courges d’hiver. Pourtant les Curcubita maxima se sont d’abord épanouies sous le climat tropical de l’Amérique du Sud. Dans cette vaste famille, le potiron, et plus récemment le potimarron, se sont fait une place de choix dans le cœur des gourmets européens, notamment grâce à leur longue conservation.

En effet, encore entiers, ces cucurbitacées peuvent être stockés dans un endroit sec, frais et à l’abri de la lumière durant plusieurs mois.  

De plus, durant cette période, leur teneur en sucres et en vitamines augmente. Pas mal pour des fruits déjà très riches en vitamines A et en oligoéléments lors de la récolte.  

Choisissez des courges fermes au toucher, sans tâche ou fissure et avec un pédoncule toujours présent, un gage de fraîcheur.

Le potiron, l’une des courges les plus utilisées

potironLe potiron est l’une des cinq espèces de courges les plus cultivées dans tous les pays chauds ou tempérés de la planète. Ce sont les Portugais qui, au 15e siècle, importent en Europe ce gros fruit côtelé du Nouveau monde.  

Si nous avons l’habitude de trouver des potirons ronds à l’écorce orangée dans les rayons français, sachez qu’il en existe aussi à la forme allongée, cubique ou encore de couleur verte ou blanche. Tous renferment une chair orangée à la saveur douce, bien plus savoureuse que celle de la citrouille avec laquelle on le confond souvent.  

Classique des soupes d’automne, le potiron s’accommode également très bien dans des recettes d’entrées, de gratins ou même de desserts.

A découvrir : le velouté de potiron

Le potimarron, inconnu en Europe avant le 20e siècle

potirmarronIl faut attendre les années 1950 pour voir les premiers potimarron garnir les étals français. Mis au point à partir des courges introduites en Asie par les Portugais, le potimarron serait originaire de l’île japonaise d’Hokkaido. Il doit son nom à la saveur de sa chair jaune rappelant celle de la châtaigne.  

Très reconnaissable à sa forme semblable à une grosse poire, le potimarron arbore le plus souvent une belle couleur rouge brique. Certains spécimens peuvent également être rose, orangé ou vert.

On le consomme également durant une période plus longue que son cousin puisque que vous trouvez des potimarrons à la vente jusqu’au mois de mars.

A découvrir : la soupe de potimarron

M.B. 


Crédits des visuels :   Potiron et potimarron : ©Studio23 – stock.adobe.com   Potiron 1 : ©Barbara Pheby – stock.adobe.com Potimarron 1 : ©SoniaC -stock.adobe.com  

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *