Expérimentez les cultures associées qui ont maintenant fait leurs preuves dans les jardins bio. C’est tout bénéfice : pas de traitements et moins de travail !

Un potager toujours vert est la règle d’or des cultures associées : engrais vert et légumes se succèdent sans interruption. Pas besoin de bêchage ni d’engrais !

Griffez la terre seulement une fois par an après la dernière récolte d’automne  avant de semer la moutarde. Pour mieux vous déplacer dans les allées de votre jardin, faites un chemin de trèfle, ses racines ameublissent bien la terre, la verdure sert de compost de surface.

Cherchez la complémentarité des légumes

Organisez votre potager en rangs alternés d’épinards et de légumes associés. Les épinards fournissent la trame de votre potager et le mulch, tandis que leurs  racines nourrissent les organismes du sol.

La trilogie maïsharicotscourges forme une association gagnante tant ces trois plantes sont complémentaires :

  • le maïs sert de tuteur aux haricots,
  • les courges couvrent le sol,
  • le maïs et les courges profitent en plus de la capacité du haricot à fixer l’azote de l’air dans le sol.

Semez des cosmos ou d’autres plantes de la famille des astéracées dans les choux pour éviter les piérides. Les nombreux papillons attirés par ces fleurs intimident les piérides si ravageuses pour les choux.

Les bons voisins au potager

Plantez des poireaux ou de la ciboulette parmi vos fraisiers, ces derniers profiteront des vertus désinfectantes de la famille des alliacées. La carotte et l’oignon s’entendent bien : chacune permet à l’autre d’éviter sa mouche spécifique.

La carotte apprécie également la tomate réputée répulsive pour les insectes nuisibles du fait de son odeur forte. Plantez l’œillet d’Inde dans le même trou que le pied de tomate pour lutter contre les nématodes.

Associez la sarriette aux haricots pour en éloigner les pucerons. Le cerfeuil et le basilic protègent le concombre du mildiou et attirent les abeilles qui en assurent la fécondation. Une fois la méthode adoptée, vous trouverez vous-mêmes d’autres associations gagnantes !

M.-C. H.

  • Normand Marc a écrit le 12 juin 2018 à 17 h 14 min

    Bonjour, Comment cultiver les tomates sans maldie.

  • wagner a écrit le 18 mars 2015 à 17 h 58 min

    quand on la chance de pouvoir faire un potager c’est de manger des légumes naturel . MOI CEST CE JE FAIS ET CONTRE TOUS CES PRODUIS . QUE DU NATUREL

  • Nolan, paysan breton a écrit le 30 mai 2013 à 17 h 11 min

    quand on sait aujourd’hui que les légumes du potager peuvent attérir dans l’asiette de nos enfants ça devrait être interdit d’utiliser des produits chimiques
    j’ai vu des gens mettre du roundup pour désherber les allées de leur potager, une honte !
    quand aura t-on compris que les engrais chimiques, herbicides et pesticides sont nocifs pour la santé ce sont des poisons
    merci à jardiner malin pour cet article et les nombreuses solutions apportés à vos lecteurs qui j’espère finiront par comprendre dans leur globalité car aujourd’hui tout le monde n’est pas encore convaincu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *