Culture du Soja : du semis à la récolte

soja plante culture

Très prisé par les végétariens et les végétaliens de par sa teneur en protéines, sels minéraux et vitamines, le soja entre dans la composition de nombreux plats asiatiques.

Malheureusement, sur le marché industriel, le soja est le plus souvent transgénique et cultivé de façon intensive. Pourtant, le soja potager se cultive facilement dans nos potagers. Et, en tant que légumineuse, il est bénéfique pour le sol.

En résumé, ce qu’il faut savoir 

Nom : Glycine max
Famille : Fabacées
Type : Plante potagère annuelle

Hauteur : Jusqu’à 2 m
Exposition : Plein soleil
Sol : Tous sauf calcaire

Récolte : Été et automne

À lire aussi :

Le semis du soja potager

culture du soja potager Le soja aime la chaleur. Donc il faudra lui fournir un emplacement très ensoleillé. Il est également indispensable que le sol soit suffisamment chaud pour que les graines enclenchent leur germination. Une terre réchauffée entre 10 et 15 °C est idéale.

Le semis intervient la mi-avril et le début du mois de juin, suivant les régions. Sachant que le soja a besoin au minimum de trois mois de chaleur pour arriver à maturité.

Le soja s’adapte à tous les sols, sauf les sols calcaires. La terre doit être bien drainée.

Comment semer ?

  • culture du soja potagerTremper les graines pendant 24 heures dans un verre de l’eau pour accélérer la germination
  • Travailler la terre avec soin au croc pour supprimer les mauvaises herbes et les cailloux
  • Tracer des sillons de 3 cm de profondeur, séparés les uns des autres de 60 cm
  • Semer en poquets de 3 à 4 graines tous les 40 cm. Vous pouvez aussi semer en ligne en déposant une graine tous les 10 cm
  • Recouvrer les graines de terre et plomber avec le dos du râteau
  • Arroser abondamment.

Il est recommandé de ne jamais semer le soja potager directement après un apport de fumier. Le soja se développerait de façon exubérante et deviendrait sensible à la sclérotiniose, ou pourriture blanche sclérotique, qui touche les cultures oléagineuses ou protéagineuses.

La culture et l’entretien du soja

La culture du soja s’avère relativement simple et l’entretien reste réduit. Pour autant quelques gestes permettent d’obtenir une belle récolte :

Soja potager

  • L’arrosage n’est nécessaire qu’en cas de fortes chaleurs. De même, des apports d’eau se font au moment de la floraison, de la formation des premières gousses et au grossissement des graines.
  • Lorsque les jeunes plants de soja ont atteint 10 à 15 cm, un buttage est recommandé pour les aider à s’enraciner
  • Les binages seront réguliers pour éliminer les adventices

La récolte et la consommation des graines de soja

La récolte du soja s’échelonne d’août à octobre, suivant la date de semis, mais aussi la façon dont vous souhaitez consommer votre soja.

culture du soja potager

  • Vous voulez déguster votre soja frais, dit edaname : vous devez récolter les gousses immatures, encore vertes. Cette récolte intervient entre 75 et 90 jours après le semis. Graines et gousses se consomment après avoir été bouillies.
  • Vous voulez déguster votre soja sec : vous devez attendre que les gousses sèchent et deviennent jaunes. Cette récolte se fait environ 100 jours après le semis, de la fin de l’été au début de l’automne. Les graines de soja sec doivent absolument être cuites avant consommation car elles sont toxiques crues.

Que vous récoltiez votre soja frais ou sec, n’arrachez jamais les plants mais coupez-les au pied.

Pour vous faciliter l’écossage des gousses de soja sèches, étalez-les au sol sur un tissu puis tapez-les avec un bâton. Ainsi, il ne vous restera plus qu’à ramasser les grains de soja qui se conservent quelques mois dans un bocal hermétique à l’abri de la lumière.

Le soja, une légumineuse bonne pour le sol

Le soja potager est une plante potagère annuelle au port buissonnant. Ses tiges peuvent atteindre 32 mètres de long.

culture du soja potager Ce cousin du haricot à la culture plus lente se reconnaît aux poils qui recouvrent ses tiges, mais aussi ses inflorescences et ses gousses. Chaque fleur, de couleur blanche ou rose, ou violacée, contient de 3 à 6 graines.

Outre ses qualités nutritionnelles, le soja est considéré comme un engrais vert. En tant que fabacées, à l’image des pois ou des lentilles, le soja est capable de capter l’azote présent dans l’atmosphère et de le stocker dans les nodosités de ses racines. Grâce à une bactérie symbiotique, cet azote est retransmis au sol et profite aux plantes potagères qui suivent. C’est pourquoi il est très important de ne pas arracher les plants pour laisser les racines dans le sol.

Pour aller plus loin :

©Lastoyetskly © Martina Simonazzi ©Seven 75 ©Cristhian Brezolin©N Nehring