Tian de légumes

Idéale pour accompagner une grillade de viande ou de poisson l’été, le tian de légumes est coloré, parfumé et riche en vitamines.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 oignon rouge
  • 1 courgette
  • 2 tomates
  • 300 g de mozzarella de vache
  • 1 brin de thym frais
  • 1 branche de romarin frais
  • 2 pincées de piment d’Espelette
  • Fleur de sel
  • 60 g d’emmental

Recette du Tian de légumes

Préchauffer le four à 180°C (th.6).

– Eplucher et émincer l’oignon rouge.

Laver et couper la courgette et les tomates en rondelles.

– Egoutter et couper la mozzarella en tranches.

– Dans un plat à gratin, disposer les courgettes, l’oignon, les tomates et la mozzarella en alternance. Assaisonner de thym frais, de romarin, de piment d’Espelette et de fleur de sel. Parsemer d’emmental râpé. Arroser d’un filet d’huile d’olive.

Enfourner 20 minutes environ.

B.A.ba du chef

La courgette

Ce légume a la particularité d’être récolté jeune, avant maturité. Pour la variété la plus répandue, la verte maraîchère, il est recommandé de la choisir petite, fine et longue. Son aspect doit être lisse et brillant, sa couleur vert foncé et uniforme. Les jeunes courgettes sont plus tendres et savoureuses. Celles qu’on a laissées grossir sont plus filandreuses et dures, voire farineuses. Il est préférable de les cuisiner en potage ou en purée.

A lire aussi : 

En savoir plus à propos de la mozzarella

Mozzarella au lait de vache 

Si ce fromage italien est traditionnellement au lait de bufflonne, le lait de vache entre aussi dans sa composition partielle ou totale, aussi bien dans la production industrielle qu’artisanale. Apprécié cru, on le parsème dans une salade, on le sert aux côtés de tomates avec du basilic et un filet d’huile d’olive… Cuit, il fond sur les pizzas, dans les cannellonis, les raviolis…

Accord vin et  Tian de légumes

Voici un plat évoquant une ambiance à la fois estivale et méditerranéenne, où l’acidité de la tomate et les arômes végétaux sont tempérés par le lacté et la douceur de la mozzarella. Les nuances balsamiques du thym et du romarin et le fruité de l’huile d’olive viennent enrichir aromatiquement ce plat et le faire chanter. Cette préparation, par les images quelle évoque, nous attire naturellement vers un rosé de Provence tel un Bandol dont les notes épicées et florales se fondront dans le tian. On peut aussi choisir un rouge, à condition qu’il soit chaleureux et peu tannique, comme le sont les vins méridionaux issus du cépage grenache, tel un Côtes du Roussillon.

Maurice Chassin

Recette : A. Beauvais, Photo : F. Hamel