chou romanesco

Le chou romanesco est un légume venu d’Italie que l’on apprécie pour son goût et son côté décoratif.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica oleracea var. botrytis
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche

Récolte
: Juin à novembre

L’entretien, du semis et plantation à la récolte, vous aidera à avoir de magnifiques choux romanesco. (Photo : © shustrilka)

Semis, plantation du chou romanesco :

La meilleure période pour commencer la culture du chou romanesco se situe du début du printemps jusqu’au début de l’été. En étalant les semis, vous étalerez aussi les récoltes à venir.

Mais compte tenu du climat, on réussit mieux à cultiver le chou romanesco l’été pour une récolte à l’automne.

Semis du chou romanesco :

La culture du chou romanesco est assez lente puisqu’elle dure près de 7 mois entre le semis et la récolte.

  • Semez au mois de mars/avril sous abri pour une récolte à l’automne
  • On peut aussi commencer à semer dès février, au chaud.
  • Semez en mai à juillet directement en terre pour une récolte en hiver si les choux sont protégés à partir de novembre

Plantation de plant de chou romanesco déjà formé :

La période de mise en terre du chou romanesco se situe juste après les dernières gelées, vers la mi-mai, jusqu’au mois de septembre pour une récolte en novembre.

  • Le chou romanesco apprécie les sols riches mais aussi et bien drainé, il redoute l’excès d’humidité.
  • Il apprécie le soleil.
  • Planter le chou romanesco dans une bonne terre de jardin, idéalement enrichie en fumure azotée
  • Espacez chaque plant de 60 à 80 cm en tous sens

Entretien du chou romanesco :

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage se fait tous les 40 cm.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.

Arrosage du chou romanesco :

Le chou romanesco est gourmand en eau et doit être arrosé, surtout en cas de sécheresse.

  • Arrosez régulièrement mais modérément de manière à maintenir une bonne humidité.
  • Évitez d’arroser le feuillage pour éviter les champignon.
  • Un bon paillage permet de maintenir l’humidité dans le sol
  • Un bon binage permet de limiter le nombre d’arrosage.
  • Un arrosage le soir limite l’évaporation.

Parasites et maladies du chou romanesco :

L’un des principaux ennemis du chou romanesco reste le mildiou. L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage de vos choux romanesco
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage
  • Retrouver nos conseil pour lutter contre le mildiou

Parmi les parasites qui nuisent au chou romanesco, notons :

Les limaces et les escargots mais aussi les pucerons et, naturellement, les chenilles.

Pour tous ces parasites, évitez à tout prix les traitements chimiques qui risquent de contaminer vos légumes et la terre dans laquelle ils poussent.

Récolte du chou romanesco :

Quand et comment récolter le chou romanesco, quelle est la meilleure période :

Le récolte du chou romanesco a lieu lorsque les cônes du milieu sont de taille suffisante.

La récolte a lieu environ 3 mois après la plantation mais cela peut varier en fonction des conditions climatiques.

Attendez que la tête soit bien ferme et arrachez ou coupez à raz du sol car il n’y aura pas d’autre récolte sur ce plant (Photo : © Mushy)

Récoltez vos derniers choux romanesco avant les premières gelées ou protégez les du froid.

Conseil malin à propos du chou romanesco :

Apportez des éléments nutritifs à vos choux (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et surtout d’améliorer votre récolte !

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *