chou romanesco

Le chou romanesco est un légume venu d’Italie que l’on apprécie pour son goût et son côté décoratif.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Brassica oleracea var. botrytis
Famille : Brassicacées
Type : Légume, bisannuel

Exposition : Ensoleillée
Sol : Frais, profond et humide et riche

Récolte
 : Juin à novembre

L’entretien, du semis ou plantation à la récolte, vous aidera à avoir de magnifiques choux romanesco. (Photo : © shustrilka)

Semis de chou romanesco

La meilleure période pour commencer la culture du chou romanesco se situe du début du printemps jusqu’au début de l’été. En étalant les semis, vous étalerez aussi les récoltes à venir.

Mais compte tenu du climat, on réussit mieux à cultiver le chou romanesco l’été pour une récolte à l’automne.

Semis du chou romanesco :

La culture du chou romanesco est assez lente puisqu’elle dure près de 7 mois entre le semis et la récolte.

  • Semez au mois de mars/avril sous abri pour une récolte à l’automne
  • On peut aussi commencer à semer dès février, au chaud.
  • Semez en mai à juillet directement en terre pour une récolte en hiver si les choux sont protégés à partir de novembre

Plantation de plant de chou romanesco déjà formé :

La période de mise en terre du chou romanesco se situe juste après les dernières gelées, vers la mi-mai, jusqu’au mois de septembre pour une récolte en novembre.

  • Le chou romanesco apprécie les sols riches mais aussi et bien drainé, il redoute l’excès d’humidité.
  • Il apprécie le soleil.
  • Planter le chou romanesco dans une bonne terre de jardin, idéalement enrichie en fumure azotée
  • Espacez chaque plant de 60 à 80 cm en tous sens

Entretien du chou romanesco

Dès que les plants ont au minimum 3 à 4 feuilles, repiquez directement en place tout en protégeant votre culture si cette opération doit s’effectuer avant le mois de mai.

  • Le repiquage se fait tous les 40 cm.
    Cet espacement est nécessaire pour laisser aux plants la place de se développer.
  • Repiquez dans un terre bien labourée.

Arrosage du chou romanesco :

Le chou romanesco est gourmand en eau et doit être arrosé, surtout en cas de sécheresse.

  • Arrosez régulièrement mais modérément de manière à maintenir une bonne humidité.
  • Évitez d’arroser le feuillage pour éviter les champignon.
  • Un bon paillage permet de maintenir l’humidité dans le sol
  • Un bon binage permet de limiter le nombre d’arrosage.
  • Un arrosage le soir limite l’évaporation.

Maladies du chou romanesco

L’un des principaux ennemis du chou romanesco reste le mildiou. L’humidité est la principal cause de développement du mildiou.

  • Évitez d’arroser le feuillage de vos choux romanesco
  • Ne serrez pas trop les plants pour aérer au maximum le feuillage
  • Retrouver nos conseil pour lutter contre le mildiou

Parmi les parasites qui nuisent au chou romanesco, notons :

Les limaces et les escargots mais aussi les pucerons et, naturellement, les chenilles.

Pour tous ces parasites, évitez à tout prix les traitements chimiques qui risquent de contaminer vos légumes et la terre dans laquelle ils poussent.

Récolte du chou romanesco

chou romanescoQuand et comment récolter le chou romanesco, quelle est la meilleure période :

Le récolte du chou romanesco a lieu lorsque les cônes du milieu sont de taille suffisante.

La récolte a lieu environ 3 mois après la plantation mais cela peut varier en fonction des conditions climatiques.

Attendez que la tête soit bien ferme et arrachez ou coupez à raz du sol car il n’y aura pas d’autre récolte sur ce plant (Photo : © Mushy)

Récoltez vos derniers choux romanesco avant les premières gelées ou protégez les du froid.

Conseil à propos du chou romanesco

Apportez des éléments nutritifs à vos choux (fertilisant, compost de fumier et algues) afin de stimuler la croissance et surtout d’améliorer votre récolte !