Créer un jardin vertical avec les grimpantes

idee plante grimpante

Les plantes grimpantes sont de plus en plus prisées pour orner les jardins souvent limités en surface. Elles remplacent aisément une haie et demandent assez peu d’entretien.

Leur feuillage rafraîchit en outre l’air chaud renvoyé par les murs en été. La surface à couvrir est un élément important à considérer pour établir un choix parmi la large gamme de grimpantes proposée.

Grimpantes au feuillage décoratif

grimpante feuillage decoratifLe lierre et la vigne vierge sont excellents pour orner une façade. Indifférents à l’exposition, ils s’agrippent aussi sans aucune aide. Les murailles sont prises d’assaut sans difficulté par la vigne vierge munie de ventouses ou par le lierre affublé de crampons.

Le lierre (Hedera helix), au feuillage persistant, assure un décor permanent tandis que les Parthenocissus (tricuspidata et quinquefolia ‘Engelmanii’), révèlent toute leur splendeur à l’automne en exhibant leur feuillage rouge vif.

Des grimpants à floraison éclatante

Pour murs ensoleillés

bignone grimpante à fleursLes murs fleuris ont aussi de quoi séduire. La bignone est un excellent choix pour les régions à étés chauds.

Choisissez Campsis radicans ou bien x tagliabuana ‘Mme Gallen’ qui disposent de crampons suffisants pour s’accrocher au mur contrairement à Campsis grandiflora. Un maintien est malgré tout nécessaire si le lieu est venté.

Avec le soutien d’un grillage ou d’un croisillon, les clématites à petites fleurs et Clematis armandii parviennent aussi à monter à l’assaut des murs les plus élevés.

passiflore fleur grimpanteLa passiflore  Passiflora caerulea est une liane très puissante et rustique, qui s’agrippe grâce à des vrilles, un support est donc nécessaire. Ses grandes fleurs étoilées sont peu communes et les fruits orange vif qui succèdent, restent décoratifs jusqu’en automne.

Elle pousse au soleil ou à mi-ombre lorsque le climat s’y prête et repart de la souche en cas de fortes gelées.

Pour climats doux

bougainvillier en fleur - plante grimpanteSur la Côte d’Azur, comment ne pas évoquer, la bougainvillée ?

Elle parvient à résister  jusqu’à – 8°C  pour la plus rustique d’entre-elles Bougainvillea ‘Violet de Mèze’ aux petites fleurs violet parme.

Aidez la plante à s’agripper car ses épines ne suffisent pas à la maintenir le long d’une façade.

Pour murs ombragés

Hydrangea petiolaris ombreLes floraisons ne sont pas exclues d’une situation plus ombragée, profitez d’un sol acide et frais pour planter l’hortensia grimpant (Hydrangea petiolaris).

Son feuillage luisant sert d’écrin à d’éclatants corymbes blanc crème de 15 à 25 cm de diamètre, de fin mai à début juillet.


Hortensia grimpant du Japon - Schizophragma hydrangeoidesSchizophragma hydrangeoides,
qui apprécie les sol frais même calcaires est tout aussi  intéressant pour couvrir une grande surface de mur (10 m de haut) exposé à l’ombre ou à mi-ombre.

Son feuillage caduc, vert foncé dessus, glauque et duveteux au revers, s’orne de lames blanches ou roses (chez ‘Roseum’) de 4 cm de long en début d’été.

Il fleurit durant l’été mais ne présente pas d’effluves.

Grimpantes pour clôtures, claustras et autres supports

Toutes les grimpantes, à vrilles ou volubiles conviennent contre un mur de clôture car elles  nécessitent juste un peu d’aide au départ pour atteindre le faîtage du mur. Une fois le tronc renforcé, les rameaux s’enchevêtrent et retombent aisément de part et d’autre du mur. Il est alors facile de contenir les plantes les plus vigoureuses par quelques coups de sécateurs ou de cisailles.

Un air chargé d’effluves

Parmi les plantes grimpantes à parfum, les chèvrefeuilles Lonicera periclymenum et japonica sont parmi les plus réputés.

plante grimpante parfumée glycine wisteriaLa glycine (Wisteria sinensis) est un grand classique qui séduit par la générosité de ses grappes odorantes en avril-mai avec des remontées en été. Evitez toutefois de la planter contre les habitations et les gouttières car ses racines et rameaux risqueraient de les endommager. Réservez-la aux murs de clôture.

En région plus douce (maxi -12°C), les effluves pénétrants du jasmin étoilé font sensation en mai-juin. Les tiges à feuillage persistant, vert nuancé de pourpre l’hiver, du Trachelospermum jasminoides s’enroulent ainsi aisément autour de supports variés. Il se cultive aussi très bien dans un gros pot abrité l’hiver.

Le jasmin officinal (Jasminum officinalis), figure emblématique de la Côte d’Azur, mérite un usage plus large. Résistant à –20°C, offrez-lui simplement une situation ensoleillée et un sol bien drainé.

Autres grimpantes à fleurs

plante grimpante a fleurs - solanumLes clématites offrent une diversité incroyable de tons, de formes de fleurs et de périodes de floraison. Grâce à la finesse de leurs tiges, elles épousent n’importe quel support. Celles à grandes fleurs ont une végétation plus faible limitée à 5-6 m². Plantez-les au soleil avec le pied à l’ombre.

Le kiwi ornemental (Actinidia kolomikta) séduit par son feuillage panaché de rose et de crème au printemps. Solanum jasminoides, réservé aux climats doux, croule sous la profusion de ses grappes immaculées ou violacées…

Pour les curieux…

Wattakaka - Dregea sinensis - dregee de chineEssayez le Wattakaka sinensis capable de couvrir une surface de 8 à 10 m² et de tolérer -15°C. Son feuillage abondant en forme de cœur se couvre de bouquets de fleurs rosées à blanches très parfumées en juin-juillet.

Adoptez la Bignone chocolat Bignonia capreolata pour  ses senteurs épicées de cacao et de café torréfié ! Soutenez les rameaux au départ afin que les vrilles puissent s’enrouler.

L’Akebia quinata arbore de curieuses grappes de fleurs lie-de-vin légèrement odorantes sur un feuillage composé de folioles arrondis vert clair.


©Jacques_GAIMARD,©Pixelia,©Ben_Kerckx,©HKilic,©PantherMediaSeller,©Ziggy_mars,©Matthias Böckel,©MNStudio,©Dezalb