Le chiendent : cette mauvaise herbe à bannir du jardin

chiendent

Parmi les adventices qui envahissent les massifs, la pelouse ou le potager, le chiendent (Agropyron repens ou Elymus repens) est certainement l’une des plus coriaces. Une vigueur qui vient souvent du fait qu’elle est mal déracinée. Tous nos conseils pour supprimer le chiendent et éviter qu’il réapparaisse.

Pour aller plus loin :

C’est quoi exactement le chiendent ?

chiendentCertes, le chiendent, c’est une adventice ou mauvaise herbe. Mais c’est surtout une plante herbacée vivace rhizomateuse qui pousse partout dans le monde, à toutes les altitudes et sous tous les climats. Autant dire qu’elle est coriace et surtout envahissante.

En effet, son rhizome souterrain est traçant, très ramifié. Il produit de longs stolons latéraux qui peuvent s’enfoncer jusqu’à plusieurs mètres dans le sol. Ce mode de multiplication leur vaut sa réputation (non usurpée) de plante envahissante.

Quant à son nom vernaculaire de chiendent, il le tient de ses rhizomes qui évoquent des canines de chien.

Les vertus du chiendent

  • Les chats et les chiens apprécient le chiendent pour se purger
  • Les racines du chiendent, séchées, sont connues pour leurs propriétés diurétiques et efficaces contre les infections urinaires.

Reconnaître le chiendent dans le gazon ou la pelouse

chiendentIl n’est pas toujours facile de reconnaître le chiendent, dans la pelouse ou les massifs, qui ressemble à… une herbe ! Toutefois les feuilles de chiendent sont vert foncé, et surtout râpeuses sur l’avers, lisses sur l’envers. Un sillon bien marqué traverse les feuilles dans le sens de la longueur. Ces feuilles présentent une certaine dureté.

Quant aux tiges, elles sont droites, et portent des épis plats, composés d’épillets, qui éclosent en juin et juillet. Le chiendent produit des graines finalement peu utiles pour la multiplication ! Le chiendent se débrouille autrement !

Les gestes à bannir avec le chiendent

En voulant bien faire, on facilite souvent la multiplication du chiendent. En effet, en matière de désherbage, le chiendent doit avoir un traitement de faveur. Et certaines habitudes devront être oubliées pour vous débarrasser de cette mauvaise herbe :

  • chiendentNe jamais passer le motoculteur pour retourner une terre où pousse du chiendent. Les fraises vont découper les rhizomes et les répartir partout dans la parcelle. Très mauvaise idée !
  • Ne pas biner ou sarcler des pieds de chiendent car on casse les racines qui vont s’empêcher de se renouveler via les stolons
  • Ne jamais désherber en brûlant le chiendent. C’est inutile car les racines restent bien en vie
  • Ne pas utiliser des désherbants chimiques qui, au-delà du fait d’être dangereux pour le sol et les plantes cultivées, ne ciblent pas les mauvaises herbes en particulier. Tout y passe !

Quant au paillage, il est efficace pour empêcher la prolifération de nombreuses adventices, mais pas le chiendent. En effet, son aspect vivace lui permet de survivre quant les annuelles n’arrivent pas à germer et à pousser à cause du paillage.

Se débarrasser efficacement du chiendent

D’emblée, précisons que se débarrasser du chiendent demande un minimum d’efforts. Car la mauvaise herbe est tenace :

  • se débarrasser du chiendent solutionLe désherbage à la fourche-bêche ou à la grelinette : pour aller chercher les rhizomes profonds, il faut décompacter le sol. Les racines seront ainsi soulevées et il ne reste plus qu’à tirer via le collet. Ce désherbage se pratique en automne. Il faudra faire la même chose dans la pelouse.
  • Le semis d’engrais verts va empêcher le chiendent de s’installer au potager car il predra la place, sur et sous la surface du sol
  • L’élimination du chiendent à la déchèterie vaut mieux que la mise au compost

Trucs et astuces pour freiner son retour

Ces trucs et astuces seront développés au conditionnel car rien n’en prouve l’efficacité. Pourtant ça semble fonctionner. Ainsi, la plantation d’œillets d’Inde (Tagetes) serait efficace contre le chiendent. Ses racines auraient un effet répulsif sur les chiendents, tout comme les racines des soucis (calendula).

Vous pouvez aussi essayer de planter des capucines.


©EvgenyBolshov, ©MattLavin