Connexion
Accueil / Le Jardinage / Maladies et parasites / Maladie du corail : symptômes, traitement et prévention

Maladie du corail : symptômes, traitement et prévention

maladie du corail - Nectria cinnabarina
0

La maladie du corail, facile à reconnaître, touche essentiellement les arbres fruitiers ou d’ornement, en général en souffrance. Due au champignon Nectria cinnabarina, elle peut provoquer la mort des arbres, et plus particulièrement les plus jeunes.

Apprenons à reconnaître la maladie du corail pour mieux la traiter et surtout la prévenir.

Pour aller plus loin : Tout savoir sur les maladies et parasites 

Conditions d’apparition de la maladie du corail

Le champignon Nectria cinnabaria se développe essentiellement sur les rameaux et branches des arbres affaiblis, soit par des blessures de taille, soit par des accidents, soit encore par une maladie. Le champignon peut aussi se propager sur les arbres morts.

Le champignon se propage très rapidement par les spores pour contaminer d’autres arbres. Ces spores pénètrent la moindre fissure sans aucune difficulté.

Il s’installe essentiellement sur les arbres fruitiers comme le pommier et le poirier, le cerisier, le prunier, le châtaignier et le noisetier…Il touche aussi les arbres ou arbustes d’ornement comme les magnolias, les érables, les aulnes, les tilleuls

Pour aller plus loin :

Les symptômes de la maladie du corail

maladie du corail - pustule orange sur ecorceLa maladie du corail se décèle assez facilement grâce aux petites pustules sphériques qui parsèment l’écorce des branches. De couleur orange, rouge à rose, ces pustules changent de teinte avec le temps et deviennent rouge brique très foncé presque noires. C’est à ce stade que les spores sont libérées pour aller infester d’autres arbres.

En évoluant, ces pustules génèrent des chancres car la sève circule mal dans les tissus des rameaux. L’écorce se fendille et se craquelle, les branches finissent par se dessécher et mourir. À ce moment-là, il est trop tard pour faire quelque chose.

Les traitements de la maladie du corail

Lorsque la maladie est installée, il est difficile de traiter. La seule solution est de couper les branches atteintes et de les brûler (si vous y êtes autorisé). Ensuite, protéger les plaies de coupe avec un mastic cicatrisant.

maladie du corail - Nectria cinnabarina traitement solutionUne fois cette opération faite, vous pouvez pulvériser de la bouillie bordelaise.

Si l’arbre est atteint dans sa totalité, il est essentiel de l’abattre avant que le champignon touche d’autres arbres voisins.

Une fois que vous avez abattu votre arbre ou simplement éliminé les branches atteintes, nettoyez avec soin le sol en éliminant le moindre petit bout d’écorce ou de rameaux.

Mais il est préférable d’éviter l’apparition de la maladie par quelques gestes d’entretien simples.

Comment prévenir son apparition ?

  • Ramassez avec attention tous les débris au sol, car les feuilles comme les brindilles ou les branches mortes sont susceptibles d’abriter le champignon
  • Soignez la taille de vos arbres en faisant des coupes nettes et précises. Taillez toujours juste au-dessus d’un bourgeon et surtout appliquez un mastic cicatrisant pour ne pas laisser les plaies de taille béantes. Et surtout n’oubliez pas de nettoyer et désinfecter vos outils de taille à l’alcool à brûler après et avant une intervention
  • Faites des apports de compost et de fumier bien décomposé au printemps pour renforcer les défenses de vos arbres
  • Évitez les excès d’eau au pied des arbres

©Kazakov Maksim/Shutterstock, ©Gucio_55/Floki/AdobeStock


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *