Les maladies du cerisier

maladie cerisier malade

Le cerisier (Prunus cerasus, Prunus avium) est un arbre fruitier très intéressant à planter partout sur le territoire de par sa rusticité. De plus, il s’adapte facilement à tous les types de sol tout en ayant besoin de peu d’entretien. De plus, la mise à fruits est assez rapide. Quant à sa floraison d’un blanc pur, elle enchante le printemps.

Relativement résistant, le cerisier peut toutefois être sujet à quelques maladies qu’il est important de bien identifier pour mieux les traiter, et surtout les prévenir.

Pour en savoir plus :

La moniliose, la maladie la plus courante du cerisier

C’est une maladie très répandue qui touche les arbres fruitiers à noyaux comme les cerisiers, les abricotiers, les pruniers. En hiver, le champignon Monilia fructigena hiverne dans les fruits momifiés ou sur les rameaux. On le repère facilement grâce à la présence de chancre. Les spores sont ensuite disséminées par le vent, la pluie ou les insectes, surtout lors des printemps pluvieux. Les spores se déposent sur les cicatrices des fleurs et les jeunes pousses. Fleurs et feuilles fanent très rapidement.

Quant aux fruits atteints, ils sont marqués d’une tâche brunâtre qui grossit. Les fruits flétrissent et pourrissent mais restent sur l’arbre.

Comment traiter la moniliose ?

  • Traiter à la bouillie bordelaise ou au purin de prêle au moment du débourrement, puis juste avant la chute des fleurs. Ce traitement peut être renouvelé à l’automne et en hiver
  • Éliminer avec soin les cerises abîmées et les rameaux atteints

Comment prévenir ?

  • moniliose cerisier monilia cerise moisiSupprimer avec soin toutes les cerises momifiées restées sur l’arbre après la cueillette
  • Ramasser les feuilles tombées au sol et les détruire
  • Éliminer les rameaux porteurs de chancres
  • Éclaicir les fruits s’ils sont trop nombreux pour éviter la contamination
  • Récolter des fruits bien secs et en surveiller la conservation

Pour aller plus loin :

Le chancre bactérien, une maladie en fort développement

chancreCette maladie est due à la bactérie Pseudomonas morsprunorum ou syringae. L’infection se fait souvent en automne sur les feuilles, puis elle touche les bourgeons et les bouquets de mai. La bactérie pénètre l’arbre par les cicatrices des feuilles et par les blessures de l’écorce et des rameaux.

Les symptômes sont multiples : des taches vert clair puis brunes apparaissent sur les feuilles qui finissent par jaunir et tomber. Des taches noires naissent sur les fruits qui tombent prématurément. Des nécroses sont visibles sur l’écorce, accompagnées d’un écoulement de gomme jaune doré. Les branches, voire l’arbre entier, finissent par mourir.

Comment traiter le chancre bactérien ?

  • Couper et éliminer les branches atteintes et mettre un produit cicatrisant sur les blessures. Toutes ces branches doivent être brûlées
  • Traiter à la chute des feuilles, en deux fois, à la bouillie bordelaise. Le traitement peut être renouvelé au gonflement des bourgeons

Comment prévenir ?

  • Limiter les fumures trop azotées
  • Ne pas trop tailler : il est préférable de se limiter à une taille en été ou en fin d’hiver
  • Bien désinfecter ses outils de taille

Pour aller plus loin :

La cylindrosporiose, une maladie des temps humides

La cylindrosporiose est une maladie cryptogamique due au champignon Cylindrosporium padii. Elle fait des dégâts lorsque l’automne et le printemps sont très humides. Les spores restent sur la face inférieure des feuilles et durcissent en séchant. Le champignon hiverne dans les feuilles mortes au sol.

tache rouge feuille cerisierConcrètement, la maladie est décelable par les taches rouge violacé qui se concentrent souvent sur la nervure centrale des feuilles, surtout en été. Les feuilles jaunissent et tombent si l’attaque est forte.

Comment prévenir la maladie ?

  • Ramasser les feuilles mortes
  • Tailler précocement pour aérer l’arbre

Comment la traiter ?

  • Traiter à la décoction de prêle au démarrage de la végétation, éventuellement additionnée de soufre en cas de forte attaque

La pourriture amère du cerisier

Le champignon Glomerella cingulata connu sous le nom d’anthracnose, s’attaque essentiellement aux cerises où il pénètre par la peau. Les spores s’y développent lorsque les cerises sont suffisamment mûres. Ils hivernent ensuite dans les fruits momifiés et sur les rameaux.

Des taches rondes, brunes et déprimées marquent les fruits, suivies par l’apparition de pustules rondes, blanches, rougeâtres ou noires. Les fruits prennent une saveur amère. Les jeunes rameaux sont également atteints. La maladie peut affecter les floraisons suivantes.

Comment prévenir la maladie ?

  • Éliminer les fruits tachés avant la récolte
  • Couper et détruire les parties atteintes

Comment traiter ?

  • Faire un traitement au soufre mouillable quatre semaines avant la récolte (efficacité assez limitée)
  • L’anthracnose peut limiter la récolte de cerises mais elle n’est pas une menace pour la survie du cerisier.

Criblure à Coryneum du cerisier

Très présent dans les zones pluvieuses, le champignon ascomycète Stigmina carpophila hiverne sur les feuilles mortes et les branches restées au sol. Les spores sont très visibles en été sur la face inférieure des feuilles.

maladie criblée cerisier - tache jaune brun feuille secheLes jeunes feuilles sont marquées de taches rouge brun. Elles finissent par sécher et de petits trous bordés de rouge se forment. Elles tombent prématurément. Les fruits et les rameaux peuvent aussi être atteints.

Comment prévenir ?

  • Ramasser les feuilles mortes et les branches tombées au sol
  • Tailler précocement

Comment traiter ?

  • Traiter au démarrage de la végétation à la décoction de prêle
  • Pulvériser de la bouillie bordelaise avant le gonflement des bourgeons

Ceci pourrait aussi vous plaire 

©CristinaJurca, ©Floki, ©KazakovMaksim, ©©CristinaJurca/AdobeStock


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...