Connexion
Accueil / Jardinage / Plantes d'intérieur / Dipladénia : une plante de toute beauté

Dipladénia : une plante de toute beauté

dipladenia
1

Le dipladenia est une remarquable plante grimpante, florifère et colorée. Voici comment le cultiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Mandevilla
Famille : Apocynacées
Type : Plante grimpante

Sol :
Bien drainé
Hauteur
 : 3 m
Exposition : Lumineuse

Feuillage : Persistant – Floraison : Été

L’entretien, de la plantation à la taille, devrait vous permettre d’avoir de magnifiques fleurs durant l’été.

Plantation du dipladénia

Le dipladenia est généralement cultivé en intérieur sous nos climats, même si il se plait très bien en extérieur l’été, que ce soit en pot ou en pleine terre.

Dipladénia en pot :

Dipladenia en potPour la culture en pot, il est recommandé de rempoter tous les 1 à 2 ans, de préférence au printemps.

Le pot fourni lors de l’achat sera vite petit donc prévoyez un rempotage rapide de votre dipladenia en dehors de la floraison.

  • En intérieur, il est préférable de le mettre à la lumière mais sans soleil direct.
  • En pot, sur une terrasse ou un balcon, évitez le soleil trop brulant.
  • Retrouvez nos conseils pour bien rempoter votre dipladenia.

Pou aller plus loin : Dipladénia en pot : les 5 clés du succès

Dipladénia en extérieur :

Le dipladenia est originaire d’Amérique du Sud et a donc besoin d’une température de 20° tout l’année pour bien grandir.

Pour la culture en pleine terre, un climat chaud été comme hiver est nécessaire et la plantation se fera au printemps.

  • En pleine terre, le dipladenia supporte bien les situations ensoleillées.
  • On peut mettre un dipladenia en pot en extérieur de mai à septembre.

Entretien du dipladénia

Choisissez un emplacement très lumineux pour votre dipladenia mais sans soleil direct derrière une vitre.

  • entretien du dipladeniaÉvitez la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur.
  • Protégez le des rayons du soleil aux heures les plus chaudes si il est derrière une vitre.

Arrosez de manière régulière mais sans excès pour ne pas asphyxier les racines.

Enfin, sortez votre arbuste de mai à octobre afin de lui faire profiter de l’air extérieur.

En pot, le dipladenia a besoin de beaucoup d’humidité et appréciera d’être posé sur un lit de gravier ou de billes d’argile toujours humide pour recréer les conditions de son environnement naturel.

Dipladénia en hiver et après la floraison :

La période classique de floraison du dipladenia s’étend de mars à novembre.

Ensuite, il convient d’hiverner votre plante en la mettant dans une pièce plus fraiche mais lumineuse.

  • La température idéale se situe autour de 20-21° l’été et 10-15° l’hiver.

A lire aussi : Dipladénia en hiver, nos conseils d’hivernage

Taille du dipladénia :

dipladenia cultureSupprimez les fleurs fanées du dipladenia au fur et à mesure afin de stimuler l’apparition des nouvelles fleurs.

  • Taillez de manière légère au tout début du printemps afin de stimuler la floraison.
  • La taille peut avoir lieu au moment du rempotage.
  • Eviter de tailler durant les fortes chaleurs de l’été.

Maladies du dipladénia

Si les feuilles du dipladenia jaunissent c’est très souvent à couse d’un coup de froid ou d’un manque d’eau.

  • Protégez votre dipladenia des courants d’air et vaporisez régulièrement de l’eau sur son feuillage.

Si un amas blanchâtre apparaît comme un duvet cotonneux, il s’agit de cochenilles.

Le dipladenia peut être sujet aux acariens comme les araignées rouges.

A savoir sur le dipladénia

dipladenia en potOriginaire d’Amérique tropicale et faisant partie de la même famille que le laurier rose, cet arbuste offre un belle floraison, à la fois généreuse et durable.

En extérieur, il s’installe aussi bien au pied d’un mur, d’un treillage, d’un arbre ou d’un poteau où son caractère grimpant le mettra en valeur.

Le dipladenia se plait très bien dans une serre où le taux d’humidité est élevé donc si vous souhaitez le cultiver en appartement ou en intérieur, pulvérisez régulièrement de l’eau non calcaire sur son feuillage.

  • Le dipladenia est toxique par indigestion et irritant au toucher, munissez-vous de gants ou lavez-vous les mains après manipulation.

Conseil malin

Un apport d’engrais organique spécial plantes fleuries améliorera la floraison.


©JillLang


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Picke a écrit le 4 décembre 2023 à 7 h 25 min

    les longues tiges sur le dipladenia sont le signe que la plante manque de soleil ou de lumière, c’est souvent le cas à l’automne mais ce n’est pas grave il faut les laisser il n’y a pas d’interêt à les planter à cette époque de l’année car pas sur que le marcottage prenne bien au printemps vous pourrez éventuellement les couper au moment de remettre votre dipladénia à l’extérieur

  • BERLAND a écrit le 2 janvier 2023 à 13 h 38 min

    panne généreuse qui a pris du volume/
    que faire des fruits générés par chaque fleur
    et ces très longes pousse sans doutes de nouvelle tiges
    faut il les garder

  • jerome a écrit le 22 juin 2020 à 19 h 13 min

    bien sur qu il a soif! si tu es en plein soleil avec un petit pot si tu ecoute le conseil d’arroser une fois par semaine il ne vivra pas deux semaines n’hésite pas à arroser tous les jours afin de maintenir la motte humide! je ne dit pas tremper mais humide!

  • jerome a écrit le 22 juin 2020 à 19 h 09 min

    fait un melange a 10 pour 100 !d eau (90 pour cent) et vinaigre blanc (10 pour cent) et pulverise sur lles pucerons! ! pour les feuilles jaunes surement un manque d eau! le pot est il assez grand?

  • Isabelle a écrit le 8 juin 2020 à 1 h 38 min

    Bonjour,
    J’ai acheté un dipladenia qui était bien fleuri. Le pot étant trop petit, je l’ai rempoté aussitôt. Depuis il ne fleurit plus. Il est à la lumière mais pas directe. Je l’arrose dès que je sens la terre sèche. J’avoue que je ne sais plus quoi faire. Est ce car la floraison n’était pas finie ? Avez vous un conseil svp ? Je débute avec les plantes merci d’avance

    • jerome a écrit le 22 juin 2020 à 19 h 10 min

      un rempotage creer un choc physiologique! (retard) attend un peu ca devrait s arranger si ca fait pas longtemps que tu la rempoter

  • Dimitri Aguero a écrit le 31 mai 2020 à 23 h 25 min

    Merci pour les conseils, cependant, je souhaiterais signaler une erreur.

    J’ai vécu en Amérique du Sud, notamment 4 ans à Bariloche. Là, en hiver on allait faire du ski tous les WE, il fait froid toute l’année, et même en été il faut une parka les soirs … L’argument que « Le dipladenia est originaire d’Amérique du Sud et a donc besoin d’une température de 20° tout l’année pour bien grandir »… ben, ça dépend de l’endroit, il peut faire un froid de canard là-bas.

  • Pascale Rousseau a écrit le 30 août 2019 à 12 h 04 min

    Ne pas exposer en plein soleil et arroser 1x/semaine… Vaporiser le feuillage à l’eau claire !

  • Labbé a écrit le 11 mai 2019 à 15 h 08 min

    bonjour
    Est-ce que tous les dipladénias sont tous
    grimpants ? Il y a 2 ans j’en ai planté qui ont montés jusqu’a
    2 m de haut , et l’an passé j’en ai planté d’autre qui ne sont resté qu’a 30 cm .
    Pouvez vous me renseignez SVP merci

    • Shepa a écrit le 10 juin 2021 à 22 h 02 min

      Bonjour
      je sais que ma réponse est très tard mais au pire elle servira peut être pour d’autre.
      non les Dipladénias ne sont pas tous grimpants. la variété la plus grimpante est la Topaze ou la agathe (jusqu’a 3m de haut). Les diamantinas sont plutôt basse 20cm

  • Rose a écrit le 4 mai 2019 à 16 h 30 min

    Est-ce que le dipladenia pousse très vite en hauteur

  • Claude Robichaud a écrit le 3 mai 2019 à 1 h 47 min

    Au printemps Je divise mes dipladénias qui sont trop gros en prenant soins d’avoir une bonne tige et au moins 2 carottes(ce sont des carottes plutôt que des bulbes)pour certains arbustes te peux les diviser en 3.de temps en temps on vaporise les arbusles avec de l’eau savonneuse pour les arraigniers rouge et de plus çà aide à garder le feuillage luisant.

  • Annabelle DUMOULIN a écrit le 10 avril 2019 à 13 h 36 min

    Le Dipladénia craint le gel. Il est donc sage d’attendre que la période des « saints de glace » soit passée, soit mi-mai.

  • Maïta a écrit le 21 décembre 2018 à 16 h 01 min

    j’ai un dipladenia qui fleurit encore alors qu’on est en décembre je croyais que ça ne fleurissait pas en hiver c’est une plante magnifique

  • Aline Bordeleau a écrit le 12 décembre 2018 à 15 h 04 min

    Bonjour, est ce que le mandeville est un bulbe.
    Puis je le déterrer et attendre au printemps pour le faire repartir.
    Merci.

  • Dominique Lagache a écrit le 1 novembre 2018 à 20 h 59 min

    il faut être patient je vois que votre question date de mai or à cette période sous notre climat il n’est pas exceptionnelle que le dipladenia ne fleurit pas

  • Marceau a écrit le 28 octobre 2018 à 12 h 46 min

    si votre dipladenia a gelé totalement je crains qu’il ne reparte pas mais si il n’a gelé que partiellement oui vous pouvez coupez les branches qui ont été touchées et le mettre à l’abri du froid et à la lumière cet hiver jusqu’au printemps prochain je pense qu’il devrait repartir

  • Giaconcelli a écrit le 26 octobre 2018 à 19 h 29 min

    quand un dipladenia fait plus de feuilles que de fleurs c’est que sa terre est trop azoté donc il y a un problème d’engrais ou de dosage mieux vaut utiliser un engrais pour tomate ou plantes fleuries c’est parfait

  • MOL JEAN PHILIPPE a écrit le 20 août 2018 à 12 h 22 min

    cette plante me donne des fleurs magnifique e prend énormément d empileur je suis meme triste qu au mois de septembre je vais devoir la taillé et la rentrée