Myrte

Le myrte est un petit arbuste, original, florifère et très décoratif.

On l’apprécie toute l’année pour sa floraison, son parfum et des baies.

Nom : Myrtus communis
Famille : Myrtacées
Type : Arbuste

Hauteur
 : 3 à 5 m
Exposition : Plutôt ensoleillée
Sol : Ordinaire, bien drainé

Feuillage
 : Persistant – Floraison : Juin à octobre

Plantation du myrte 

Le myrte est une plante d’origine méditerranéenne qui ne supporte pas les grands froids, surtout lorsqu’ils se prolongent.

Le myrte se plante de préférence à l’automne afin de favoriser l’enracinement et la reprise au printemps.

La plantation du myrte au printemps est possible mais il faudra prévoir un arrosage régulier la première année suivant la plantation.

> Le myrte aime les situations plutôt ensoleillées.
> Il aime les sols riches et bien drainés, c’est là qu’il fleurit le mieux.
> L’apport d’un amendement lors de la plantation améliore la reprise et l’enracinement.
> Bien arroser durant les 2 premières années suivant la plantation.

Myrte en pot :

Vous pourrez également planter le myrte en pot en dehors  en évitant les périodes de gel ou de forte chaleur.

Le myrte en pot est idéal dans les régions aux hivers rugueux car il pourra être rentré dans une serre ou une véranda non chauffé durant l’hiver.

Bouture du myrte 

Le myrte se multiplie assez facilement par bouturage des rameaux, c’est la méthode la plus simple de multiplication.

Le bouturage du myrte a lieu au printemps ou en été, sur du bois semi-aoûté, c’est à dire n’ayant pas encore durci, ni bruni mais étant en phase de durcissement.

  • Prélever des rameaux de myrte 15 cm environ.
  • Supprimer les feuilles du bas de manière à ne garder qu’une ou 2 paire(s) de feuilles.
  • Planter les boutures dans du terreau spécial bouturage ou un mélange de tourbe et de sable de rivière.
  • Maintenir le substrat légèrement humide.

Protéger vos boutures avant l’hiver,

  • Protéger vos boutures de myrte avec un tunnel, une serre ou tout autre moyen de les maintenir à une température supérieur à 5°.

Repiquer au printemps,

  • Après tout risque de gelée, vers la mi-mai, repiquer en godet de taille supérieur.
  • La plantation de vos boutures de myrte en plein terre aura lieu à l’automne suivant.

A lire aussi :comprendre la technique de bouturage

Taille et entretien du myrte 

Si aucune taille n’est vraiment nécessaire pour cet arbuste ne dépassant que rarement 5  m de haut, vous pouvez équilibrer ou réduire la ramure du myrte au début du printemps de manière douce.

Pour garder un port compact, coupez de moitié les pousses de l’année après la floraison.

Vous pourrez améliorer la floraison en apportant régulièrement un engrais organique liquide, surtout en plante d’intérieur où le sol aura davantage tendance à s’appauvrir.

A savoir sur le myrte 

myrteEgalement appelé « Nerte » ou « Herbe du Lagui », le myrte est originaire du bassin méditerranéen.

Il offre une jolie floraison estivale de couleur blanc, en général de juin à octobre, délicatement parfumée.

Il se pare ensuite de baies noire que l’on utilise pour faire de la liqueur, notamment en Corse et en Sardaigne.

Le myrte a des vertus thérapeutiques reconnues depuis longtemps, notamment comme tonifiant et antiseptique.

On utilise les feuilles en infusion pour soigner les blessures et les ulcères mais aussi les troubles digestifs et urinaires.

Conseil malin à propos du myrte 

Il faut arroser régulièrement l’été mais sans excès en prenant soin d’arroser le soir pour éviter l’évaporation.