Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / La pomme de terre ‘Monalisa’ : du rendement et du goût

La pomme de terre ‘Monalisa’ : du rendement et du goût

pomme de terre Monalisa
0

La ‘Monalisa’ est une variété appréciée pour son rendement, ses qualités culinaires et gustatives

En résumé :

Nom latin : Solanum tuberosum ‘Monalisa’
Famille : Solanacées
Type : Légume-racine (tubercule)

Exposition : Ensoleillée
Sol : Travaillé en profondeur et riche

Maturité : Précoce à semi-précoce

Plantation : Printemps – Récolte : Été, automne

Présentation de la pomme de terre ‘Monalisa’

‘Monalisa’ est apparue au catalogue français en 1982. Elle est issue du croisement entre les variétés ‘Bierma A 1287’ et ‘Colmo’.

La pomme de terre ‘Monalisa’ présente des tubercules de forme régulière, oblongue, à la peau jaune pâle et à la chair jaune. Sa maturité est précoce à semi-précoce. Enfin, son rendement est tel qu’il dépasse légèrement celui de la ‘Bintje’ (102 %) et, au moment de la récolte, vous aurez une forte proportion de gros tubercules ; de quoi satisfaire tous les gourmands !

La pomme de terre ‘Monalisa’ en cuisine

pomme de terre Monalisa en cuisineOutre ses tubercules réguliers qui offrent une belle présentation et sont parfaits lorsqu’il s’agit de dresser une assiette, la pomme de terre ‘Monalisa’ possède également une chair dite « polyvalente ». Cette dernière permet en effet de préparer à la fois des salades, de la purée ou de la soupe. Elle est également parfaite à la vapeur ou en frites. Bref, vous l’aurez compris, ‘Monalisa’ est idéale en cuisine.

Plantation, culture et entretien de la pomme de terre ‘Monalisa’

Distance de plantation : Au moins 30 cm

Comment planter la ‘Monalisa’ ?

Comme pour les autres variétés, la plantation de la pomme de terre ‘Monalisa’ se déroule en deux temps :

La préparation du potager en automne :

Facilement oubliée, cette étape est importante si vous souhaitez des plants sains et productifs. L’opération est simple et consiste à amender la terre en déposant à sa surface de l’engrais végétal, voire de la cendre de bois si vous en avez.

Ensuite, grâce à une fourche-bêche ou une grelinette, il ne reste plus qu’à travailler le sol sur environ 20 cm de profondeur. La bêche n’est pas recommandée pour cette tâche, car elle nuit trop à la faune du sous-sol.

La plantation des tubercules au printemps :

Pour la pomme de terre ‘Monalisa’, la plantation intervient de mars à juin. Pour ce faire, il suffit de :

  • Tracer un sillon d’environ 5 à 10 cm de profondeur.
  • Placer un plant au fond, en veillant à ce que le germe pointe vers le haut. Chaque tubercule doit être distant d’au moins 30 cm.
  • Recouvrir la ligne de terre.

Si vous souhaitez créer plusieurs rangs, espacez bien ces derniers d’au moins 60 cm, afin de laisser l’air circuler ce qui limitera les risques d’apparition de maladies et leur propagation.

Culture et entretien

La culture de la pomme de terre ‘Monalisa’ ne se limite pas à sa plantation. En effet, elle requiert quelques gestes d’entretien réguliers :

  • pomme de terre Monalisa cultureLe buttage, lorsque les plants atteignent environ 15 cm de hauteur. Cette opération doit être répétée assez souvent si vous souhaitez une bonne récolte.
  • L’arrosage, en veillant à ne pas toucher le feuillage pour limiter les risques de maladies.
  • Et enfin le désherbage, afin d’accroître le rendement en limitant la concurrence des mauvaises herbes.
  • Pour aller plus loin : Pomme de terre : conseils de culture

Maladies et ravageurs

C’est bien connu, les doryphores adorent le feuillage des pieds de pommes de terre et la ‘Monalisa’ ne fait pas exception. Néanmoins, elle offre une bonne résistance aux nématodes.

En ce qui concerne le mildiou, la pomme de terre ‘Monalisa’ y est peu sensible et il en est de même pour les virus.

Enfin, si elle n’est pas attaquée par la galle verruqueuse, elle offre néanmoins une résistance moyenne à la gale commune.

Récolte et conservation de la ‘Monalisa’

En fonction de la période de plantation, la récolte se déroule de juin à juillet. Pour cela, il suffit de soulever délicatement les pieds à la fourche-bêche, afin de ne pas abîmer les tubercules. Laissez ensuite ces derniers sécher au soleil pendant une journée environ.

Si la pomme de terre ‘Monalisa’ est parfaite à plus d’un titre, elle possède néanmoins un inconvénient non-négligeable : sa capacité de stockage « moyenne ». En effet, ses tubercules sont sensibles aux chocs, ce qui limite la durée de conservation. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut alors les consommer au fur et à mesure de leur récolte.

conservation pomme de terre Monalisa

(Re)Découvrez :

Ça peut vous intéresser :


©WCBackstein, ©Hans Braxmeier, ©Congerdesign, ©Werner Weisser


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *