Connexion
Accueil / Le Jardinage / Reportage / Le paillage de coco : ses différentes formes, son utilisation et ses qualités

Le paillage de coco : ses différentes formes, son utilisation et ses qualités

paillage coco utilisation
0

Pailler son potager, ses massifs ou ses bordures est une évidence pour de nombreux jardiniers. Le paillis permet en effet de protéger et nourrir le sol tout en limitant les arrosages et la pousse des adventices. Dans le commerce, il existe une multitude de paillis naturels qui peuvent rendre le choix difficile. Zoom sur le paillage de coco, issu des déchets produits par l’exploitation de la noix de coco.

Le paillage de coco, c’est quoi exactement ?

À l’image des coques de cacao, des cosses de sarrasin, ou encore des paillis de lin, de miscanthus ou de chanvre, le paillage de coco est une matière naturelle issu des déchets produits par l’exploitation de la noix de coco. Il s’agit donc d’une revalorisation d’un déchet après rouissage et défibrage des noix de coco. Ce paillis de coco peut être constitué de coques de coco, broyées en menus morcaux, pour former des chips de coco, ou plus souvent de fibres qui se trouvent sous la coque. Cette partie filandreuse nommée coir est une matière première renouvelable qui a de nombreuses autres utilisations en jardinage. Ainsi, on fait de ces fibres un revêtement contre l’érosion des sols, une alternative à la tourbe ou un substrat de culture.

paillage coco différentes formesEn tant que paillage, ces fibres de coques peuvent prendre plusieurs formes :

  • Le paillis de fibres de coco, prêtes à l’emploi, vendues en vrac dans des sacs à l’image des autres paillis naturels
  • Les disques et toiles de paillage biodégradables : les fibres de coco sont façonnées pour former des disques ou des toiles de paillage à poser directement sur le sol ou sur la surface des pots
  • Les blocs ou briquettes compressés : il suffit de les réhydrater en les trempant dans l’eau pour obtenir des paillettes

Les avantages du paillage de coco

Outre les avantages inhérents à tous les paillages (limitation des apports d’eau, enrichissement du sol, barrière contre la prolifération des mauvaises herbes, isolation du sol contre le chaud ou le gel, lutte contre l’érosion due aux intempéries…), le paillage de coco recèle d’autres indéniables qualités liées à sa composition :

paillis coco avantages

  • Son excellente rétention de l’eau. Les fibres de coco sont en effet capables d’absorber et de retenir l’eau (plus de quatre fois leur poids) ce qui permet de garder un niveau d’humidité optimal
  •  Sa longévité. Les fibres de coco se dégradent assez lentement ce qui leur permet de durer dans le temps
  • Son absence d’acidité. Avec un pH neutre de l’ordre de 5,2 à 6,8 , les fibres de coco conviennent à tous les sols et à tous les végétaux
  • Sa richesse en lignine. Par définition, ces fibres de coco très ligneuses permettent de constituer un humus de qualité, très apprécié de la microfaune
  • Son aspect très aéré. Ce paillis ne se tasse pas, et le sol reste très aéré
  • Son esthétisme. Avec sa couleur brun orangé, le paillis de coco apporte une pointe décorative aux massifs et bordures
  • Un répulsif contre les gastéropodes. Les limaces et escargots sont moins enclins à s’engager sur ce paillage rélativement rugueux.

Quand et comment l’utiliser ?

Le paillage de coco s’installe généralement entre les mois d’avril et mai. En effet, à cette période, le sol est suffisamment chaud mais encore humide. Il faut bien évidemment veiller à biner le sol et supprimer toutes les mauvaises herbres avant de déposer le paillis.

Ensuite, une couche de 5 à 7 cm suffit au pied de toutes les plantes d’ornement (arbres et arbustes, rosiers, plantes vivaces, annuelles ou bisanuelles…). Il ne gêne en rien la croissance des bulbes à floraison printanière ou estivale. Ce paillis s’utilise également au potager au pied des légumes gourmands en eau comme les tomates, les courgettes, les aubergines… Il est particulièrement recommandé pour les sols sableux et pauvres.


©Glowonconcept ©Zloyel ©Ohla_stock


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *