Yuzu : l’arbre fruitier venu du Japon

yuzu arbre

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le yuzu, cet arbre fruitier original à plus d’un titre.

Le yuzu en résumé :

Nom latin : Citrus x junos
Noms communs : Yuzu, citron du Japon
Famille : Rutacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur : 4 à 8 m
Largeur : 2 à 4 m
Exposition : Ensoleillée

Sol : Tous types, non calcaire, bien drainé

Feuillage : Persistant – Floraison : Printemps – Récolte : Octobre à décembre

Encore peu connu en France, le yuzu est un arbre qui nous vient d’Asie et plus particulièrement du Japon, où il est très prisé en cuisine. La saveur de ses fruits est, en effet, sans comparaison : à la fois goûteuse, douce et acidulée. Sans être insurmontable, la culture du Citrus x junos réclame néanmoins quelques attentions, mais le jeu en vaut la chandelle.

Sommaire :

Le yuzu : arbre aux nombreux atouts

Contrairement aux autres agrumes, le yuzu est rustique et s’adapte plus facilement à notre climat. Au printemps, il offre une floraison très parfumée qui donne en automne des fruits en forme de citron aplati à la saveur incomparable.

Ses feuilles d’un vert soutenu sont coriaces et résistent bien aux assauts du froid et ses jeunes rameaux ont la particularité d’être épineux. Attention donc si vous avez des enfants ou des animaux de compagnie.

Enfin, sa croissance lente et son port étroit permettent de l’installer même dans un petit jardin.

Plantation du yuzu

Comme tous les agrumes, le yuzu est un arbre qui a besoin de soleil pour s’épanouir. Vous devrez donc être attentif quant au choix de l’emplacement.

plantation citronnier yuzuCôté sol, le Citrus x junos possède quelques exigences :

  • un pH acide à neutre :
  • une faible rétention d’eau ;
  • une terre plutôt légère et riche en matières organiques.

La période de plantation varie en fonction des régions :

  • pour les climats doux, il est possible de le planter en automne et au printemps ;
  • pour les régions aux hivers plus rigoureux, préférez une plantation printanière.

En fonction de vos envies et de votre jardin, vous avez le choix entre une plantation en pleine terre ou une culture en pot.

Rusticité du Yuzu :

Un grand avantage du yuzu est sa rusticité qui lui permet de résister à des températures allant jusque -15 °C. Néanmoins, pour les régions dont les hivers sont rigoureux, limitez l’exposition de votre arbre en le protégeant d’un voile ou en l’abritant dans une véranda ou une serre s’il est planté en conteneur.

Pleine terre, en extérieur :

Peut‑être la plus délicate, la plantation en pleine terre doit en effet répondre à tous les besoins du yuzu. Le pH du sol doit ainsi être naturellement acide, car il est compliqué de le modifier.

En revanche, pour les autres conditions, vous pouvez alléger la terre en y incorporant du sable et du terreau. Ce dernier contribuera également à apporter suffisamment de matières organiques pour les besoins de l’arbre.

Lorsque le sol a été correctement préparé et amendé, vous pouvez passer à la plantation. Pour ce faire, il suffit de :

  1. Creuser un trou de 20 à 30 cm de profondeur.
  2. Incorporer de nouveau un peu de terreau.
  3. Décompacter la motte délicatement en abîmant le moins possible les racines. Cette opération facilite la propagation des nouvelles racines.
  4. Reboucher le trou en tassant bien au niveau du pied et sans enterrer le collet (partie intermédiaire située entre la tige et les racines).
  5. Arroser abondamment.

Yuzu en pot :

Ce type de culture est le plus avantageux, car il permet de contrôler tous les besoins du yuzu. Son seul inconvénient est la nécessité de rempoter l’arbre au bout de quelque temps. Néanmoins, la croissance lente de celui‑ci offre quelques années de tranquillité entre deux rempotages.

Pour planter votre yuzu en pot, vous devez :

  1. Yuzu en pot cultureVous assurer de la présence de trous de drainage au fond du réceptacle. S’ils sont absents, créez‑les à l’aide d’une perceuse et d’un gros foret.
  2. Déposer une couche drainante de quelques centimètres d’épaisseur. Vous pouvez utiliser des billes d’argile ou du gravier par exemple, mais attention à ne pas obstruer les trous lors de cette étape. Pour contourner le problème, une technique simple consiste à installer un grillage à mailles fines au fond du pot.
  3. Ajouter un mélange de 1/3 de terre bruyère, 1/3 de terre de jardin et 1/3 de terreau dans le pot.
  4. Installer le yuzu en prenant soin de bien tasser le pied.

Conseil malin : pour la plantation en pot, ajoutez de la vermiculite (ou perlite) au substrat. Cette matière offre le double avantage de faciliter l’évacuation de l’eau tout en retenant suffisamment d’humidité pour les besoins de l’arbre.

Culture et entretien du Citrus x junos

Une fois planté, le yuzu est un arbre qui réclame certains soins, dont le plus important est sans doute l’arrosage ; surtout si vous résidez dans une région aux étés secs ou si votre yuzu est dans un pot. Ainsi, le substrat doit toujours être humide sans pour autant être détrempé. Privilégiez donc des arrosages modérés, mais réguliers.

Yuzu entretienPour limiter la perte en eau, une astuce consiste à déposer une couche de paillage naturel (écorces de pins, déchets de tonte, etc.), ce qui aura également pour effet de maintenir l’apport en matières organiques par la décomposition du paillis.

Si vous avez planté votre arbre en pot, il sera nécessaire de fertiliser le substrat à l’aide d’un engrais spécial agrumes. Ce dernier doit être administré en plusieurs fois :

  • au début du printemps, juste avant la floraison ;
  • en fin d’été pour l’arrivée à maturité des fruits ;
  • en automne.
  • La culture du Yuzu en vidéo

Multiplication :

Si vous souhaitez obtenir de nouveaux pieds de yuzu, trois techniques sont possibles :

  • Par semis, mais il faudra alors vous armer de patience, car la croissance du Citrus x junos est lente et sa fructification l’est plus encore. De plus, les chances de réussite sont assez faibles.
  • Par bouturage semi‑aoûté en fin d’été.
  • Par greffage, technique qui, bien que délicate, permet une fructification plus rapide du nouveau plant et la conservation des propriétés de la plante mère.

Maladies du Yuzu et ravageurs :

S’il est généralement épargné par la maladie, le yuzu est un arbre dont peuvent raffoler les parasites et ravageurs en tout genre. Parmi eux, on peut citer :

Récolte et conservation

yuzu recolte conservationLa cueillette des fruits de yuzu débute en automne, lorsqu’ils sont bien jaunes, signe qu’ils sont arrivés à maturité.

Pour profiter au maximum de leurs qualités gustatives et nutritives, il est recommandé de récolter les fruits en fonction de vos besoins. Une fois cueillis, ils se conserveront néanmoins quelques semaines au frais.

Comment utiliser le yuzu ?

Le yuzu est un arbre généreux dont les fruits offrent des usages divers et variés.

Le yuzu en cuisine :

yuzu cuisine idee recetteL’intérêt principal de cet agrume nippon est son écorce, dont quelques zestes suffisent amplement à rehausser et sublimer la saveur d’un plat. Le goût fort et pénétrant de sa chair la rend difficilement consommable en l’état. Néanmoins, il est tout à fait possible d’en extraire le jus (sans pulpe) pour créer des sauces ou des cocktails fruités.

Idée de recette :

Autres usages du yuzu :

Cela peut paraître étonnant, mais les fragrances du yuzu sont si prononcées qu’il est possible d’utiliser l’écorce du fruit pour parfumer l’eau bien chaude d’un bain.

En hiver, vous pouvez également déposer quelques morceaux d’écorces dans un récipient en terre cuite et poser celui‑ci sur un chauffage. Vous répandrez ainsi une délicate senteur exotique dans votre maison.


©M_Photographer, ©PhanuwatNandee, ©zkruger, ©jf06, ©hungryworks