Connexion
Accueil / Le Jardinage / Agrumes / Citronnier épineux (Poncirus trifoliata), le citronnier qui résiste au froid et aux fortes gelées !

Citronnier épineux (Poncirus trifoliata), le citronnier qui résiste au froid et aux fortes gelées !

citronnier épineux (Poncirus trifoliata)
0

Découvrez le citronnier épineux, résistant au froid et au gel jusqu’à -12, voire -15°

Le citronnier épineux en bref

Nom : Poncirus trifoliata
Famille : Rutacées
Type : Arbre fruitier

Hauteur : 2 à 3 m
Exposition : Ensoleillée, chaude et abritée
Sol : neutre ou acide, drainé

Rusticité : -12 à -15° – Floraison : Avril-mai – Récolte : Automne

Pour aller plus loin :

Vous rêvez d’un beau citronnier dans votre jardin mais vous n’habitez pas sur le pourtour méditerranéen ? Quà cela ne tienne, nous avons une solution pour vous : le Poncirus trifoliata ou citronnier épineux qui produit de jolis petits citrons, comestibles cuits, dans une plus large zone climatique. Il est en effet rustique jusqu’à – 12 °C à – 15 °C.

La plantation de Poncirus trifoliata 

La plantation aura lieu au printemps, de mars à avril, ou éventuellement en automne, en septembre ou octobre.

Ce citronnier épineux se plante au soleil, à un emplacement bien abrité des courants d’air et des vents froids pour pouvoir résister au gel.

  • citronnier épineux (Poncirus trifoliata)Il lui faut un sol parfaitement drainé, puisqu’il craint tout particulièrement les terres gorgées d’eau.
  • Le sol doit être frais et plutôt neutre ou à tendance acide. Les sols calcaires ne lui conviennent pas du tout.
  • Lors de la plantation, il est recommandé de faire un ajout de fumure bien décomposée ou de compost à la terre extraite.

Comme c’est un arbuste très épineux, il est conseillé de ne pas le planter sur un lieu de passage, ou à portée des enfants. En revanche, il peut être efficace contre l’intrusion d’animaux sauvages.

Citronnier épineux en pot :

Le citronnier épineux se cultive aussi en pot. Il lui faudra un contenant suffisamment large et profond d’au moins 60 cm, rempli d’un mélange de terreau spécial agrumes et de terre de jardin à parts égales. N’oubliez pas la couche de billes d’argile au fond du pot percé.

Quel entretien pour ce citronnier ?

Guère exigeant, le citronnier épineux ne demande que très peu de soins :

  • Des arrosages la première année de plantation, surtout par forte chaleur ou sécheresse. Les arrosages hivernaux seront plus modérés
  • Une légère taille s’il est planté en haie
  • Un rempotage tous les 4 ans pour le citronnier en pot et un surfaçage tous les ans au printemps.

La multiplication de Poncirus trifoliata

La multiplication se fait par semis de graines au printemps à l’intérieur ( 20 à 25 °c) dans un terreau spécial semis maintenu humide. On peut aussi bouturer un rameau semi-ligneux de citronnier épineux, soit au printemps, soit en août. Il suffit de prélever des tiges de 15 cm sur les jeunes pousses, de supprimer les feuilles intérieures pour n’en garder que trois. On plante ces boutures dans un terreau spécial semis et on les met à l’étouffée à 20 °.

Les maladies et parasites 

Le citronnier épineux peut se montrer sensible à l’anthracnose et à la fumagine, véhiculée par les pucerons. Il peut également être attaqué par la mouche de la Méditerranée, les aleurodes et les araignées rouges.

La récolte et la consommation des citrons

citronnier épineux (Poncirus trifoliata)La récolte des petits citrons, les poncires, intervient en automne, de septembre à novembre. Ces fruits embaument sur l’arbre.

Ces poncires sont riches en poncirine ce qui les rend impropres à la consommation crues car très amères. Pour autant, ces fruits se consomment cuits, en marmelade ou en confiture. Le jus est aussi très parfumé.

En savoir plus sur le citronnier épineux

Originaire de Corée et de Chine, Poncirus trifoliata est un parent des agrumes, il leur sert d’ailleurs parfois de porte-greffe de par sa rusticité. Car là est son principal atout. Le citronnier épineux est rustique jusqu’à – 12 à – 15 °C, ce qui autorise à le cultiver dans les régions au climat tempéré.

citronnier épineux (Poncirus trifoliata)C’est surtout un ravissant arbrisseau très décoratif à plusieurs égards. Doté d’un port érigé et buissonnant, il offre une ramification compacte aux branches d’un beau vert foncé, couvertes d’énormes épines, également vertes, qui se révèlent vraiment à la chute du feuillage caduc. Haut de 2 à 3 m, ce citronnier constitue d’ailleurs un arbuste de choix pour une haie défensive.

Son feuillage est trifoliolé, coriace et ponctué de glandes oléagineuses. Il affiche un vert assez foncé qui contraste avec la floraison printanière. En automne, avant de tomber, les feuilles se parent d’or. Entre avril et mai, le citronnier épineux offre, à nos yeux et à nos narines, ses jolies fleurs blanches à 5 pétales, solitaires et axillaires. Elles éclosent avant l’apparition des feuilles.

Ensuite arrivent les fruits de 3 à 5 cm de diamètre, verts au début puis jaunes à maturité. Leur épiderme est tomenteux. Ils sont amers crus mais comestibles une fois crus.

C’est un arbuste à la croissance lente qui fleurit et fructifie après deux à trois ans de culture.


©Hydrobiolog  ©Kataklinger ©Pavelyar


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *