Terre argileuse, humide et inondée : les conseils pour bien planter

L'amélioration d'une terre argileuse, trop humide passed'abord par une phase d'identification. Comment connaître la nature de ma terre et quels sont les remèdes

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis


L’amélioration d’une terre argileuse que vous jugez trop humide passe tout d’abord par une phase d’identification.
Comment connaître la nature exacte de ma terre et quels sont les moyens pour y remédier.

 



Reconnaître une terre est trop argileuse :

Elle est facilement reconnaissable par son aspect.

En effet, elle est alors à la fois très compacte, collante et forme de grosses mottes de terre difficiles à travailler.

Elle est en général très lourde l’hiver et particulièrement humide alors qu’elle aura tendance à devenir très sèche et même à se craqueler l’été.

Comment rendre la terre plus légère ?

Il existe différents moyens efficaces que vous effectuerez lors du bêchage d’automne ou de printemps de votre sol :

  • Apportez un amendement organique à base de fumier et d’algues afin d’améliorer l’activité microbienne du sol et de le rendre plus humifère.
  • Faites un apport en sable et de terreau pour améliorer le drainage et la rétention en eau.
  • Mélangez enfin votre sol avec un paillis du type coques de cacao pour le rendre plus léger et augmenter sa fertilité.

Que faire si l’eau stagne durant l’hiver ?

Vous pouvez faire un drainage lorsque vous plantez en mettant au fond du trou une couche de 3-4 cm de billes d’argile ou de gravier afin d’éviter que les racines ne baignent dans l’humidité.

A lire aussi sur le sol :

Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • Bonjour,

    J’ai été très intéressé par vos articles et j’aurais plusieurs questions à vous poser svp.
    Actuellement pour mon potager, avec une terre TRES argileuse, je n’utilise que le compostage de surface (tonte, restes repas, bois fragmenté, feuilles…) toute l’année, que je n’enfouis jamais. Je voudrais ne jamais travailler le sol, donc je n’utilise plus la grelinette. Le résultat est pas mal mais je trouve que sous mon compostage de surface (10 cm) la terre argileuse est assez compact, même si j’y retrouve bon nombre de vers de terre. Ma technique n’est donc peut être pas tout à fait la bonne. Et en fouinant sur internet bcp de monde déconseille le compostage en surface l’hiver… La solution réside peut être en les engrais vert en automne/ hiver (mélange moutarde, seigle, vesce d’hiver ?) + mixe de ma méthode compostage en surface. Mais je ne sais pas trop comment mettre tout cela en place. Donc en terre argileuse, si j’ai bien compris :

    En septembre/octobre : on sème les engrais verts. Ok, mais on les laisse sur pied tout l’hiver et on les coupe au printemps ? Ou alors on les coupe avant floraison (mais dans ce cas qu’en fait on, on les laisse en paillis d’hiver au sol ?) ?

    Au printemps : On parle souvent de greliner + apport de compost. Est il possible de ne mettre en place que le compostage de surface plutôt qu’un vrai compost mûr ? Greliner est il fortement conseillé (j’aimerais vraiment trouver la bonne méthode de non travail du sol) ?

    Eté : Paillis. Même question, est ce que le compostage de surface est intéressant ?

    Merci d’avance pour votre réponse !!!

    Amicalement,

    Yann

  • Pidouille a écrit 14 juin 2016 à 3 h 18 min

    Les billes d’argile pour drainer ok, pour le moment qu’elles sont sont forme de billes, avec le temps, elles vont devenir de l’argile normal, et le problème ne sera qu’accentué… Mettre de l’argile dans une terre argileuse c’est pas ce qui est le plus logique ^^ L’amendement de matière organique reste la meilleure solution car les molecules d’argile (-) se lient avec les molécules de matière organique (-) à l’aide des ions calcaire (Ca 2+) et forme ainsi de l’argile flocculé, ayant une structure bien plus grumeleuse.

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :