Connexion
Accueil / Le Jardinage / Potager et légumes / La culture sur bottes de paille : principe, intérêts et mise en pratique

La culture sur bottes de paille : principe, intérêts et mise en pratique

Culture sur botte de paille
0

Cultiver un potager sur une botte de paille est une technique pratique et efficace de culture, tout droit venue d’Amérique du Nord. Le Straw Bale Gardening permet de produire vos propres légumes, en offrant à ces derniers un support de plantation hors-sol qui évolue au fil du temps, en se transformant en nutriments.

Voyons ici les principes, intérêts et mises en pratique de la culture sur botte de paille.

Qu’est-ce que la culture sur botte de paille ?

cultiver legume sur botte de paille conseilLe principe de cette méthode de culture est on ne peut plus simple puisqu’il consiste à semer et planter votre potager sur des bottes de paille en cours de décomposition.

Cette technique de culture peut être envisagée sur tout type de sol, et ne demande aucun travail de la terre. De plus, le dos du jardinier est préservé, puisque la surface de culture est en hauteur. Aussi, les mauvaises herbes ne se développent pas sur une botte de paille. En se décomposant, la paille produit une chaleur constante avoisinant les 20°C, et offre ainsi un milieu aéré, chaud, et parfaitement drainant aux plantes potagères. Sans compter qu’elle est source de matières organiques, et donc de nutriments.

Notons toutefois, que la culture sur paille demande beaucoup d’eau. En effet, le processus de décomposition est permis par un apport régulier en eau et en azote. Vous devez donc disposer d’une source d’eau et d’engrais organiques importante et constante. Des apports qui demandent une attention quotidienne afin d’assurer le parfait équilibre du milieu.

Culture sur botte de paille : pour quelles plantes ?

Sur le principe, tous les types de culture peuvent être envisagés sur une botte de paille. La durée de vie de cette dernière étant de deux ans, évitez toutefois d’y installer des vivaces. De même, notez que les carottes n’apprécient pas ce milieu.

En revanche, vous pouvez y cultiver des tomates (prévoyez des tuteurs plantés en-dehors de la botte) ainsi que des courges et courgettes, des melons, des concombres, des poivrons, des haricots, fèves et pois, et même des pommes de terre, des fraises et des plantes aromatiques.

botte de paille legumes

Quelle paille utiliser ?

Optez ici de préférence pour de la paille de blé biologique qui se décompose plus lentement que l’orge et l’avoine. L’absence de traitements chimiques est importante pour en préserver vos futures cultures. N’utilisez jamais de foin, trop fin et contenant souvent des graines et des mauvaises herbes.

De même, veillez à ce que la paille choisie soit suffisamment serrée pour éviter que l’eau et les engrais organiques ne la traversent plutôt que de s’y fixer. Les tiges qui composent la botte doivent être installées à la verticale afin d’offrir une bonne pénétration de l’eau et des racines.

paille pour culture potager legume

Comment préparer les bottes de paille ?

Commencez par installer la paille à un emplacement ensoleillé. Imprégnez-la ensuite d’eau en procédant par plusieurs arrosages successifs étalés sur trois jours consécutifs.

Pour activer la fermentation, vous pouvez continuer d’arroser la botte pendant une semaine, en lui apportant des engrais azotés dont les doses vont progressivement en diminuant. Il est également possible de bâcher la botte recouverte d’une couche de compost, imprégnée d’eau et d’azote, et d’attendre le début de la fermentation.

Une fois le pic de fermentation passé, (environ 10 jours plus tard) vous pouvez commencer vos semis et plantations.

Comment cultiver des légumes sur une botte de paille ?

culture en botte de pailleAvant tout, vérifiez la température de vos bottes qui doit être redescendue à 20°C.

Réalisez ensuite vos semis sur un lit de terreau préalablement installé sur la botte de paille. Sinon, effectuez vos plantations dans des trous creusés dans la paille et remplis de terreau.

Veillez ensuite à maintenir l’humidité constante de la paille par le biais d’arrosages quotidiens. Procédez également à un apport hebdomadaire d’engrais organiques.

Ceci devrait aussi vous plaire :


©Ruth Temple – Flickr, ,©hardworkinghippy La Ferme de Sourrou – Flickr


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *