L’abricot ou Prunus armeniaca, est le fruit de l’abricotier. Il appartient à la famille des Rosacées.

On peut profiter de ce fruit doux et sucré pendant l’été.

L’abricotier aime la chaleur et, selon les régions et les variétés, produit des abricots du mois de juin pour les plus précoces, jusqu’au mois d’août pour les plus tardifs.

De nombreuses variétés existes : le Bergeron, sans doute le plus cultivé en France, le Lambertin, l‘abricot Rouge du Roussillon, l’Orangé de Provence

A lire aussi : bien cultiver son abricotier

Abricot, pour la petite histoire :

Cultivé depuis plus de 4 000 ans, l’abricot est originaire de Chine. C’est Alexandre Le Grand qui apporta l’abricot en Occident. L’abricot a beaucoup voyagé, au Moyen et Proche Orient, puis il est arrivé chez les grecs et les romains.

Les romains l’appelait « praecoquum », qui signifie précoce.

L’abricot mis du temps à se faire apprécier en France. C’est grâce à Louis XIV et son jardinier que l’abricot connu une grande popularité.

Abricot : bienfaits et vertus pour la santé

L’abricot et la santé :

L’abricot est très riche en bêta carotène ( 2000 microgrammes / 100g) ce pigment, précurseur de la vitamine A lui confère cette belle couleur orangée. Elle est indispensable à la croissance et à la protection des os et des dents.

Il s’avère aussi bénéfique pour la peau et les muqueuses.

Au niveau des yeux, la bêta-carotène intervient également dans la vision des couleurs. Elle est aussi favorable  à la défense de l’organisme en contribuant au système immunitaire.

La bêta-carotène, réduit aussi le mauvais cholestérol.

C’est aussi un bon anti-oxydant, grâce aux vitamines C (10 mg/100g), B (0,96 mg/100g) et pro A (bêta-carotène) qui veillent à la régénérescence des cellules de la peau, préviennent l’apparition des maladies cardio-vasculaires et des cancers.

L’abricot contient de l’eau 85%. C’est un diurétique, il détoxifie notre organisme.

L’abricot contient des fibres (2%), qui facilitent la digestion, régulent le transit intestinal. Idéal pour les intestins étourdis et pour éliminer les toxines.

L’abricot et ses fibres sont efficaces en cas d’ hémorroïdes.

L’abricot est source de minéraux et oligoéléments essentiels :

  • Du potassium (315 mg /100 g), indispensable à la contraction cardiaque.
  • Du fer (0,36 mg/100 g)  qui participe à la formation de l’hémoglobine, au transport de l’oxygène dans le sang et les cellules et à la multiplication des globules rouges.
  • Ainsi que du calcium ( 15,6 mg /100g) pour la santé des os et des muscles et du magnésium ( 9mg /100g) oligoélément antistress qui régule la nervosité.

Les sportifs adorent l’abricot, il apporte 45 kcal/100g. En plus d’être très énergisant, il limite les crampes.

L’huile de noyau d’abricot, est un très bon anti-inflammatoire. On l’indique en cas de rhumatismes.

Elle soulage les douleurs musculaires, articulaires et nasales.

Les feuilles de l’abricotier sont un remède efficace contre la toux et les maux de gorge.

Indications : constipation, indigestion, anémie, ostéoporose, angine, hémorroïdes, maux de gorge, rhumatismes.

Utilisation externe :

En massage, l’huile de noyau d’abricot, s’applique sur le corps, après des expositions au soleil, ou sur peaux sèches. Elle s’applique aussi sur les douleurs musculaires.

Utilisation interne :

En infusion, les feuilles de l’abricotier soulagent les maux et irritations de la gorge. Cela convient aussi pour éliminer les toxines.

En décoction, l’abricot soulage les inflammations et les éruptions cutanées.

En cas de dysenterie :  le jus extrait des feuilles de l’abricotier et dilué peut être efficace pour soigner la dysenterie.

Contre indication :

L’amande du noyau d’abricot, présente un risque de toxicité, quand on en abuse.

L’abricot en cuisine :

L’été, les abricots se mangent aussi bien crus que cuits.

On les aime natures, secs, en crumble avec des amandes effilées, en coulis, en salade de fruits, en smoothie, ou dans une salade césar.

Même en hiver bénéficiez des abricots en confiture.

 N’attendez pas pour essayer la recette de la confiture aux abricots de jardiner malin !

L’abricot se marie très bien avec les pruneaux, dans le poulet, la tajine, ou avec du rôti de porc.

En tarte, les abricots peuvent être très acides. Tapissez votre pâte à tarte d’un mélange d’autant de sucre et de farine.

Les abricots secs sont une très bonne collation avant ou après un effort physique.

A découvrir : la délicieuse recette de confiture d’abricots

L’abricot, astuces beauté :

L’huile d’abricot, extraite de son noyau a de nombreuses vertus pour votre corps.

Elle facilite le bronzage, nourrit le corps et tonifie et adoucie la peau.

De plus elle nourrit les cheveux et en limite la perte.

L’abondance de bêta-carotène, prend également  soin de votre peau c’est un puissant anti-rides, elle régénère les cellules et surtout elle donne beau teint !

Pour un masque naturel: Mixer 3 abricots, avec 2 cuillères à soupe de fromage blanc, un demi jus de citron.  Appliquer sur le visage, puis rincer. Il hydrate, referme les pores et adoucit la peau et donne un teint éclatant.

Le conseil malin :

Conserver ses abricots : A  température ambiante.

A lire aussi : bien cultiver son abricotier

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abricotier : certaines branches meurent; feuilles fanent
Posté par ge le 20 juillet 2018

Compote de rhubarbe aux abricots secs.
Posté par oberline le 04 septembre 2017

Mes abricots tombent
Posté par poucevert le 21 juin 2012