potager interieur

Vous vivez en appartement, vos besoins en légumes sont minimes… Et si vous optiez pour un potager d’intérieur ! Pratique et esthétique, il est de plus en plus en vogue.

Ne croyez pas que le balcon soit la condition ultime pour avoir droit à son potager lorsque l’on vit en appartement. Une nouvelle tendance se développe : le potager d’intérieur. Encore faut-il respecter quelques règles…

Règles à suivre pour un potager d’intérieur

Avant toute chose, choisissez bien l’emplacement de votre potager : cuisine, salon, salle à manger… Le tout est d’opter pour une pièce lumineuse et de placer le potager près d’une fenêtre ensoleillée. Ensuite, les choses sérieuses commencent. Il vous faudra d’abord déterminer dans quels types de contenant vous souhaitez installer vos plants : pots en terre, jardinières, bacs. Vérifiez qu’ils soient troués au fond pour drainer les cultures et que des soucoupes adaptées vous permettent de récupérer le surplus d’eau.

Place maintenant au choix des plantes. Vous pouvez tout à fait mettre plusieurs végétaux dans une même jardinière pourvu qu’ils aient les même besoins en eau et en nutriments et qu’ils se plantent à la même période. Evidemment, si vous destinez ce potager à la consommation et pas uniquement à la décoration, assurez-vous que vos plants soient comestibles.

Herbes, légumes ou fruits ?

Les vendeurs en jardinerie sauront vous conseiller en fonction de vos attentes et de vos besoins. Ainsi, certains préféreront cultiver des herbes aromatiques comme le basilic, le cerfeuil, le thym, le persil, la ciboulette, la coriandre ou la menthe. D’autres jetteront leur dévolu sur des légumes comme les tomates, les radis ou même les laitues ! Dans ce cas, il vous suffira de couper les feuilles au fur et à mesure. Les amateurs de fraises pourront également se faire plaisir mais attention, vous aurez besoin de pots en colonne.

Il n’y a plus qu’à ! Les plus investis feront eux-mêmes leurs semis mais vous pouvez également acheter des plants et les replanter dans vos contenants en utilisant du terreau pour potager et après avoir installé, au fond, des billes d’argile ou de gravillon pour assurer un meilleur drainage.

Le mini-potager d’intérieur

Votre intérieur est sombre, votre cuisine ou votre salle à manger sont exposées plein Nord ?

Vous pouvez vous-aussi avoir votre potager d’intérieur en utilisant, par exemple, un nouveau concept qui se compose d’un bac relié à une lampe basse consommation reproduisant la lumière du jour.

Parallèlement, le bac admet une réserve d’eau et une mini-pompe qui assure un arrosage automatique pendant plusieurs semaines. Le tout se branche sur secteur ou fonctionne sur piles. Le kit de chez Darty* est livré avec deux sachets de nutriments et un guide de démarrage. Ce mini-potager ne nécessiterait que 15 minutes d’entretien par mois et aucune expérience en jardinage. Son système permettrait en outre une vitesse de pousse plus rapide. Alors, l’expérience vous tente ?

*Chez Darty, mini-potager de 69,90 € à 119,90 € selon le modèle.
Crédits des visuels : Potager interieur : ©Friedberg Fotolia

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Graines potagères de ma récolte.Dégénérescence ,capacité germinative ?
Posté par Floris le 28 juin 2018

Une partie de mon potager
Posté par bubu le jardinier le 31 mai 2018

Comment transformer une piscine bois enterrée en jardin potager ?
Posté par Floris le 25 mai 2018

Aromatiques.Comment cultiver des carottes à proximité du romarin ?
Posté par biloute91 le 07 octobre 2018

Conservation du basilic coupé ?
Posté par Aeria le 10 septembre 2018

Punaises vertes sur tomates.Quel traitement efficace ?
Posté par yanh35 le 09 août 2018