Velouté de potiron au poisson fumé

Voici un mariage réussi entre terre et mer avec cette recette de velouté de potiron au poisson fumé.

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 800 g de potiron
  • 300 g de patates douces
  • 2 gousses d’ail
  • 20 g de beurre demi-sel
  • 50 cl de bouillon de volaille
  • 100 g de lieu noir fumé
  • 25 cl de crème liquide
  • 2 pincées de piment d’Espelette
  • Fleur de sel, poivre du moulin

Velouté de potiron au poisson fumé

– Eplucher et couper le potiron et les patates douces en morceaux.

– Eplucher, dégermer et hacher l’ail.

– Dans un faitout, faire fondre le beurre, ajouter les légumes, l’ail haché et verser le bouillon de volaille froid. Assaisonner et cuire 30 minutes. Vérifier la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau.

Emincer le poisson, en conserver pour le dressage.

– Mixer le velouté avec le poisson fumé au blinder. (Attendre qu’il soit tiède pour éviter de se brûler)

– Verser la crème liquide.

– Vérifier l’assaisonnement. Saupoudrer de piment et dresser avec l’émincé de poisson, de la fleur de sel et du poivre. Servir froid ou chaud.

B.A.BA DU CHEF

Le lieu noir fumé peut être remplacé par du haddock, de l’anguille ou du saumon fumé.

En savoir plus à propos du potiron

Potiron

Plante potagère d’Amérique du Sud, le potiron appartient à la famille des cucurbitacées. Largement cultivé dans le sud de la France, sa récolte se fait à l’automne.

Pour bien le choisir, il ne faut pas hésiter à le soupeser et à l’observer : il doit être lourd et ferme, son écorce ne doit laisser apparaître ni tâche ni craquelure.

Entier, le potiron se conserve plusieurs semaines (voire des mois !), dans un endroit frais et sec. Au réfrigérateur, il se conserve quelques jours s’il est entamé. Cru (blanchi) ou cuit, il supporte aussi très bien la congélation.

Recette : A. Beauvais, Photo : F. Hamel

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *