semis automne

Contrairement aux idées reçues, l’automne n’est pas absent du calendrier des semis.

Dès septembre et jusqu’en janvier, salades d’hiver et légumes précoces s’implantent au potager.

A lire aussi :

Calendrier lunaire pour jardiner avec la lune
Calendrier du jardinier de septembre à décembre

Semis d’automne

Les risques de canicule se dissipent, les mauvaises herbes perdent de la vigueur, les insectes sont moins ravageurs et la pluie supplée l’arrosage. Certes, il fait moins beau, les jours baissent, mais l’automne n’en présente pas moins quelques avantages non négligeables pour les jardiniers. Et c’est une saison où l’on sème, notamment les salades d’hiver et les légumes précoces.

Roquette, mesclun, mâche s’y prêtent volontiers, tout comme les fèves, navets et radis d’hiver. Un trempage préalable des graines peut les aider à germer mais ensuite, mieux vaut ne pas abuser de l’arrosage. Les semis d’automne grandissent d’autant mieux qu’ils trouvent refuge dans un endroit du jardin protégé du vent et profitant d’une exposition au sud.

Semis pratiques et précoces

semis automneAvec la possibilité de les semer dès septembre, les épinards jouent même les auxiliaires du jardinier car ils évitent le désherbage de la parcelle et sont consommables dès novembre.

Idem pour fèves qui redeviennent à la mode, après avoir quasiment disparu de nos assiettes. Au potager, elles servent d’engrais vert car ses racines enrichissent le sol en fixant l’azote de l’air. De plus, une fois la plante coupée, elle pourrit rapidement et se transforme en compost.

Quand l’hiver arrive, le recours à une pépinière sous abri permet de semer des navets à partir de janvier. Ils aiment les sols meubles et frais, riches en humus mais non calcaires. Certaines variétés de légumes et aromatiques sont parfaitement adaptés au semis précoces, même quand il fait froid et que le sol est gelé. Dans cette catégorie, on trouve les oignons, laitues, carottes hâtives, pois à grains ronds, chou-rave, et aussi l’aneth, le cerfeuil ou le persil. Recouvertes d’une fine couche de compost, les graines germent dès que la température se radoucit. La récolte peut commencer alors que le printemps pointe à peine le bout de son nez.

Fabienne Lisse