jardin hiver colore

Comment prendre soin de votre jardin à la saison froide ? L’ingénieur agronome Snezana Gerbault vous délivre ses conseils dans un recueil, récemment primé.

Fin novembre, le livre Mon jardin en hiver signé Snezana Gerbault, ingénieur agronome spécialisée dans l’environnement, a reçu le prix Saint Fiacre de l’association des journalistes du jardin et de l’horticulture.   

Voici 5 conseils tirés de ce magnifique ouvrage pour sublimer et prendre soin de votre jardin à la saison froide.

1. Pensez sempervirent

arbuste colore fleur hiverAnticiper l’esthétisme de votre jardin en hiver : semez et plantez des végétaux qui conserveront une belle couleur verte même pendant les mois les plus froids.

Des persistants évidemment comme les conifères, buis, laurier-cerise Otto Luyken, osmanthe, lierre, photinia, olivier sacré, fougères… « Argentés, dorés ou panachés, les feuillages structurent le jardin et offrent des effets de couleur et de texture pour composer des bordures vivantes, jamais monotones ».

Légende : Les feuillages persistants offrent diverses textures et des dizaines de nuances de vert pour composer de superbes scènes hivernales.

2. Oui aux couleurs

Ajoutez quelques végétaux garnis de baies : houx, aubépine, fusain, sorbier des oiseleurs, cotonéaster, rosiers aussi… Ils sont à la fois esthétiques et bénéfiques pour la faune du jardin les jours les plus froids.   

La couleur peut aussi être insérée avec des sedums (orpin des jardins surtout) et avec des bois et rameaux spécifiques comme ceux des saules, de l’osier (« le roi de l’hiver, aux multiples coloris »), des cornouillers, des noisetiers, des cerisiers du Tibet, des bouleaux, qui sont également particulièrement graphiques.

3. Sélectionnez des plantes graphiques

Elles structurent l’espace et créent des scènes spectaculaires avec le givre et la neige : azurite, cardon et chardon bleu (dont les azurs-violacés illumineront les massifs), échinacée, physalis, euphorbe, spirée du Japon, angélique, graminées (miscanthus, calamagrostis, carex, pennisetum, stipa) sans oublier les sedums, arbres ou arbustes.

Les épis argentés des miscanthus, les haies transparentes et les clématites sauvages composent le décor d’un matin de décembre au Jardin botanique de la Presle.

4. Des fleurs même en hiver

« Les vivaces à floraison hivernale apportent le parfum et la couleur dans une période de l’année qui manque de gaieté » : bruyère, hellébore, perce-neige, pensée, cyclamen, anémone hépatique ou pulsatile… « Plusieurs arbustes fleurissent aussi pendant l’hiver et leurs fleurs habillent les rameaux encore nus » : chimonanthe, hamamélis, viorne d’hiver, daphné, cornouiller…   Laissez aussi se figer dans le froid les dernières floraisons (de roses ou d’hortensias), magnifiques même givrées !

5. L’astuce : repoussez les travaux de taille

« En hiver, dans un mouvement naturel, petit à petit, tout se dépouille inévitablement… La taille s’impose évidemment mais le plus tard possible. Ne vous privez pas de ce beau spectacle !

Attendez le dernier moment pour couper et supprimer certains végétaux. Ne soyez pas pressé de tout nettoyer. Laissez vivre cette nature, observez les voyages des graines, récoltez-les pour prévoir vos massifs de la saison à venir, préparez vos herbiers, composez des bouquets secs. Laissez aux plantes la possibilité d’exprimer toute leur beauté, jusqu’à la dernière feuille et la dernière graine encore en place », conseille encore Snezana Gerbault.

  • A lire : Mon jardin en hiver, de Snezana Gerbault, aux éditions Delachaux et Niestlé. 160 pages, 19,90 €.

Claire Lelong-Lehoang 


Crédits des visuels :    Jardin hiver 2 : ©Aterrom – stock.adobe.com    Miscanthus : ©Snezana Gerbault  Légende :    Mon jardin en hiver p14persistants : ©Snezana Gerbault   

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dipladenia perd-il ses feuilles maintenant et pendant l'hiver ?
Posté par MacArthur02 le 29 novembre 2018

Iris : faut-il couper les feuilles l'hiver ?
Posté par ge le 19 novembre 2018