aneth

L’aneth ou anethum graveolens tient son nom du grec anethon, « qui pousse vite ».

C’est une plante annuelle d’1 mètre de haut, originaire d’Europe méridionale et d’Asie occidentale.

L’aneth appartient à la famille des Apiacées (ou Ombellifères). Légère, cette plante trouve facilement sa place dans les massifs.

L’aneth : pour la petite histoire

Depuis la plus haute antiquité, l’aneth était utilisé comme condiment et comme remède.

Le papyrus médical d’Erbers (aux environs de 1500 av. J.-C) mentionne ses propriétés médicinales.

Dans ses Bucoliques, Virgile décrit une naïade ramassant des bouquets d’aneth.

Aujourd’hui, l’aneth est pratiquement uniquement utilisé comme assaisonnement, surtout dans les pays scandinaves et en Allemagne mais aussi en France où il parfume le poisson sous toutes ses formes et notamment en tartare.

L’aneth et ses bienfaits sur la santé

  • L’aneth se trouve être un excellent carminatif (il aide à expulser les gaz intestinaux). On comprend pourquoi cette plante aromatique était si précieuse quand l’alimentation comprenait beaucoup de légumineuses (pois, fèves, haricots, lentilles) !
  • L’aneth a la réputation d’augmenter le lait des nourrices mais aussi de stimuler le système digestif.
  • On accorde aussi à l’aneth des propriétés diurétiques.
  • Enfin, l’aneth est reconnu pour être un remarquable antispasmodique. On le recommande contre le hoquet et les vomissements, chez l’enfant comme chez l’adulte.

____________________
Le saviez-vous ?

Utilisation interne

Infusion d’aneth : une cuillère à café de semences (4 à 8 g de graines) par tasse d’eau bouillante 2 ou 3 fois par jour :

– pour faciliter la digestion

– efficace contre la toux spasmodique ou le hoquet

Huile essentielle d’aneth : elle doit être utilisée à très petite dose (elle peut être toxique), seulement sur prescription médicale. Déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes.
____________________

Cultiver l’aneth

Pour pousser correctement, l’aneth a besoin de soleil et de chaleur, mais surtout pas de vent ! L’aneth s’épanouira dans un sol léger, sableux, bien drainant et riche.

____________________
Astuce :

Évitez de cultiver l’aneth avant ou après les carottes. Alternez plutôt avec des pommes de terre et des choux.
____________________

L’aneth en pot ?

Il est possible de cultiver l’aneth en pot de 20 à 40 cm mais vous devez savoir qu’il sera moins vigoureux qu’au jardin. Un arrosage régulier est nécessaire, voire un apport d’engrais organique.

  1. Potager : semer, cultiver et récolter l’aneth

Si vous souhaitez multiplier votre aneth, il faut semer en place en avril-mai. Laissez un plant tous les 20 à 30 cm, vous verrez les graines lever au bout de deux semaines. Et vous serez prévenu : l’aneth se ressème spontanément ! Vous récolterez alors votre aneth de mai à septembre.

____________________
Gare aux petites bêtes !

Les limaces sont les pires ennemis de l’aneth.

L’aneth en cuisine

anethVous pouvez utiliser les feuilles fraîches avec des poissons marinés ou fumés mais aussi les consommer avec des viandes (surtout le mouton), les insérer des du fromage blanc, des salades ou des sauces.

Bon à savoir : les feuilles d’aneth peuvent être séchées ou congelées mais dégageront moins de parfum.

____________________
Idée gourmande :

La consommation des feuilles d’aneth est relativement courante. On a moins l’habitude de consommer les graines de l’aneth. Et pourtant, sèches, elles relèvent à merveille les cornichons et le vinaigre.

  1. Cuisine : recettes avec de l’aneth

Apports nutritionnels

La feuille d’aneth est riche en vitamine C.

  • Lisebelle a écrit le 15 février 2018 à 11 h 42 min

    Merci pour toutes les informations. Peut on utiliser la tige séchée également comme aromate?

  • guibert a écrit le 22 décembre 2015 à 22 h 17 min

    est- t- il possible de trouve’ de l ‘aneth fraiche en vente a cette periode merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *