Poireau : tout sur sa culture

Le poireau est un formidable légume, à la fois riche en fibres et pauvre en calories. La culture des poireaux, du semis à la récolte est aisée, conseils
Poireau : tout sur sa culture

Le poireau est un formidable légume, à la fois riche en fibres et pauvre en calories.

Sa culture, du semis à la récolte, est relativement aisée et vous apportera beaucoup de satisfactions.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Allium porrum
Famille : Alliacées
Type : Légume, vivace cultivée comme annuelle

Hauteur
: 40 à 60 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, drainé

Récolte
: Été, automne et hiver



Semis, plantation du poireau :

La période de semis de poireaux s’étale plus ou moins de mi-janvier à mi-septembre.

Le semis  peut commencer relativement tôt dans la saison à condition d’avoir un local abrité et relativement chaud (au dessus de 15°)

Après avoir effectué vos semis sous abri, vous pourrez les planter au potager dès qu’il auront atteint le diamètre d’un crayon.

Pour un récolte de poireaux précoce, du printemps au mois de juin :

Pour une récolte précoce dès le printemps, il faut commencer la culture des poireaux à la fin de l’été ou à l’automne précédent.

  • Semer directement en terre au mois d ‘août ou septembre
  • Éclaircir régulièrement
  • Si vous avez effectué vos semis en godet, repiquer courant octobre ou novembre au plus tard

Pour une récolte de poireaux dès le mois de juin :

Pour récolter les poireaux assez tôt dans la saison il faut semer dès l’hiver.

  • Semez sous serre ou pépinière dès la fin du mois mois de janvier en climat doux et vers février-mars ailleurs.
  • Éclaircissez dès la levée et multipliez l’opération autant de fois qu’il est nécessaire pour que les poireaux aient toujours la place de se développer.
  • Vous profiterez ainsi d’une récolte de petit poireaux très savoureux dès le début de l’été

Pour une récolte de l’automne au printemps suivant :

C’est la période idéale pour cultiver le poireau car les températures sont idéales et permettent une culture en extérieure.

  • Semez en pépinière ou sous abri de mars jusqu’au mois de mai.
  • Éclaircissage dès la levée puis autant de fois qu’il est nécessaire pour que les poireaux aient la place de se développer.
  • Ensuite, lorsque les plants ont atteint 1/2 cm de diamètre, mettez-les en terre en coupant légèrement les feuilles et les racines, cela améliore la reprise. Prévoyez un espacement de 30 cm entre chaque plant.

Lors de la mise en terre des poireaux, respectez une distance d’au moins 30 cm entre chaque plant.

Entretien et culture des poireaux :

Le buttage des poireaux :

Afin de favoriser le blanchiment des poireaux, il est important de butter régulièrement le pied.

  • Le buttage consiste à ramener la terre au pied de la plante afin de créer une légère butte.
  • C’est la partie sous terre qui reste blanche donc plus ils seront enterré et plus cette partie sera importante.

L’arrosage des poireaux :

Le poireau n’a besoin d’eau qu’en cas de sécheresse prolongée ou de fortes chaleurs.

  • Une pluviométrie normale doit combler les besoins des poireaux.
  • Néanmoins, n’hésitez pas à pailler le pied de vos poireaux pour conserver l’humidité le plus longtemps possible.

A savoir sur le poireau :

poireauLe poireau peut produire tout au long de l’année, mais la première récolte dépendra de la période de plantation.

La plupart des espèces résistent très bien au froid et vous permettront de récolter ce légume durant tout l’hiver, au gré de vos besoins.
Les poireaux Long de Mézières et Bleu de Solaize sont particulièrement résistants au froid.

Pour vous assurer une récolte tout l’hiver, n’hésitez pas à butter le pied des poireaux avant les premières gelées car cela les protégera du froid.

Enfin, le poireau a la particularité d’épuiser le sol. Il ne faut donc pas en replanter au même endroit 2 années de suite, il faut même attendre 5 ans.

Associations et ennemis du poireau :

Le poireau, comme tous les légumes, se plait plus ou mois avec d’autres légumes du potager. Voici donc les bonnes associations et les ennemis du poireau.

Le poireau se plaît en association avec :

Il redoute la présence de certains légumes :

Que planter après les poireaux :

Carotte, concombres, coriandre, courges, Haricots, navets, radis ou encore tomates

Maladies et parasites qui touchent les poireaux :

Le poireau est sujet à certaines maladies et il convient de traiter en préventif mais surtout de bien espacer les cultures pour éviter au maximum l’apparition de champignons.

Binez régulièrement le sol et suivez nos conseils pour éviter les maladies des poireaux.

  • Le mildiou : Des tâches jaune puis brunes se forment sur les feuilles
  • L’oïdium : Un feutre blanc se forme sur les feuilles
  • Les pucerons : les feuilles de recroqueville sur elles-mêmes
  • Le ver du poireau : Il existe des traitement efficace vendus dans le commerce mais on peut lutter de manière préventive avec le purin d’orties en pulvérisation régulière
  • La mouche du poireau

Conseil malin à propos du poireau :

Riche en fibre, le poireau est excellent pour faciliter la digestion et également un très bon apport en vitamines !

Dans la même famille, nous retrouvons l’ail et l’oignon.

Sujet : qu'est ce c'est ?oignons ?poireaux ? ail ? sauvage
Posté par pierrot dans le forum "Potager, Lgumes, Plantes aromatiques" le 12/04/2014
Poireaux, concombre, aubergines, carottes, oignons, tomates, .. ?
Posté par evasion dans le forum "Potager, Lgumes, Plantes aromatiques" le 08/04/2014
Recherche bulbilles de poireaux de vignes
Posté par plombinois dans le forum "Potager, Lgumes, Plantes aromatiques" le 01/04/2014
Votre avis sur la tarte aux poireaux
Posté par lilou dans le forum "Du jardin la cuisine" le 25/10/2013
Poireaux de vignes
Posté par sopat34 dans le forum "Potager, Lgumes, Plantes aromatiques" le 04/08/2013
Posez vous aussi votre
question sur notre forum
de jardinage
Découvrez les
commentaires sur cet
article
  1. Auberg'in a écrit 23 mars 2014 à 19 h 01 min

    Bonjour, je viens de lire l’article concernant la culture du poireau Celui ci est très intéressant et permet de mieux comprendre la culture de ce légume mais une chose m’interpelle; c’est lors du repiquage en pleine terre vous dites les espacer de 30cm entre chaque plan d’une même ligne, je trouve cette distance un peu longue alors que 10 à 12cm suffisent pour un bon développement de la plante.Cordialement

  2. murielle65 a écrit 6 novembre 2013 à 14 h 41 min

    que faire avec les poireaux en hiver car il m’en reste pas mal mais j’aimerai les laisser en terre
    faut-il les protéger, si oui, avec quoi ?
    merci pour vos conseils de jardinage car moi y en a être débutant :)

Afficher plus de commentaires

Laisser une réponse

Besoin d'autres informations ?

Recherchez d'autres fiches sur Jardiner Malin