Connexion
Accueil / Les Animaux / Les reptiles / Alimentation de la tortue d’Hermann : de quelle nourriture a-t-elle besoin ?

Alimentation de la tortue d’Hermann : de quelle nourriture a-t-elle besoin ?

tortue hermann alimentation
0

De plus en plus plébiscitée par les particuliers, la tortue d’Hermann est un petit reptile que l’on a tout à fait le droit d’accueillir s’il est né en captivité. Toutefois, pour répondre à ses besoins nutritionnels, la tortue doit trouver au jardin une nourriture qui se rapproche de celle de son environnement naturel.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’alimentation de la tortue d’Hermann.

Un reptile herbivore et frugivore

Dans son milieu naturel, la tortue d’Hermann a un régime alimentaire herbivore très diversifié.

  • 90 % de végétaux
  • 10 % de fruits

Ponctuellement, elle se nourrit d’invertébrés (escargots, cloportes, coléoptères), de cadavres et d’ossements (mulot, souris, oiseaux) pour y trouver des protéines.

Pour répondre aux besoins nutritionnels de la tortue d’Hermann en captivité, voici les principaux aliments à tenir à sa disposition au jardin.

Les indispensables :

Ces végétaux sont la base de l’alimentation quotidienne de la tortue d’Hermann. Le pissenlit est particulièrement intéressant pour sa richesse en calcium dont la tortue a particulièrement besoin pour avoir une carapace dure et solide. Il existe des mélanges de graines de prairie que l’on peut planter dans l’espace dédié à la tortue pour diversifier son alimentation.

Les occasionnels :

Ces légumes peuvent être donnés en petites quantités et crus deux ou trois fois par semaine. N’oublions pas qu’à l’état naturel, la tortue d’Hermann se nourrit uniquement d’herbes qu’elles trouvent dans les prairies.

Les petits plus pour faire plaisir à la tortue :

La tortue d’Hermann est très gourmande. On peut lui proposer ces fruits crus 1 à 2 fois par semaine  pour lui apporter des fibres.

Aliments interdits à la tortue d’Hermann

Si elle apprécie de nombreux aliments, certains sont néfastes pour sa santé.

Remarque importante :

De nombreux végétaux au jardin sont toxiques  pour la tortue d’Hermann (estragon, laurier-rose, arum, bégonia, etc.). Il est donc conseillé de lui réserver une zone dans le jardin (avec du grillage ou dans un enclos).

Toujours de l’eau à disposition

tortue hermann eauBien que l’alimentation de la tortue regorge d’eau pour l’hydrater correctement, la présence de coupelles d’eau évasées et peu profondes est indispensable dans son environnement pour assurer son bien-être :

  • Si elle boit par la bouche la tête bien enfoncée dans l’eau, la tortue d’Hermann s’hydrate aussi par le cloaque en se baignant lorsqu’il fait chaud.

Le cloaque est un orifice génital commun aux reptiles et aux oiseaux. Situé sous la queue du reptile, il lui permet de se reproduire.  En forme de canal, il ferme le sphincter anal.

  • Prendre des bains favorise également un bon transit chez la tortue. L’eau doit être changée tous les jours.

Conseil malin

Les mélanges de graines ne sont pas conseillés pour supplémenter l’alimentation de la tortue d’Hermann, car ils ne respectent pas le régime alimentaire naturel de celle-ci. Elle les mangera uniquement par gourmandise d’où le développement de possibles carences. On peut cependant laisser à disposition un os de seiche ou un os de poulet pour lui apporter une source supplémentaire de calcium, de phosphore et d’oligoéléments.


©cynoclub, ©ededchechine, ©irinnnka27


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *