Prévenir et lutter contre l’oïdium

L'oidium est un champignon assez fréquent chez beaucoup de plantes et végétaux. Il se caractérise par l'apparition d'une moisissure ou léger duvet blanc.

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

oidium

 

L’oïdium est un champignon de la famille des érysiphacées assez fréquent chez certains végétaux.

Il se caractérise par l’apparition d’une sorte de moisissure ou d’un léger duvet blanc.



Pourquoi l’oïdium se développe t-il ?

L’oïdium prolifère plus facilement par temps chaud associé à une forte humidité ambiante .

Il apparaît généralement au mois d’avril- mai lorsque les températures remontent et que l’humidité des mois de mars/avril est encore très présente.

On le retrouve également au début de l’automne, lorsque les nuits se rallongent et l’humidité stagne de nouveau.

Comment traiter l’oïdium ?

Il est recommandé de traiter l’oïdium de manière préventive et curative.

  1. Aérez bien les plantations afin d’éviter que l’humidité ne stagne.
    L’oïdium se propage lorsque les plantes sont trop serrées entre elles…
  2. Supprimez immédiatement les parties touchées.
    Brûlez les feuilles et les parties infestées de la plante.
  3. Evitez les arrosages excessifs.
  4. Pulvérisez éventuellement un fongicide.
    Surtout s’il s’agit de légumes, choisissez de préférence les moyens de lutte biologiques :
  5. Le lait. Mélangez 1/2 litre de lait à 4,5 litres d’eau (total 5L) et pulvérisez toutes les semaines jusqu’à disparition totale !

Chaque espèce a sa propre forme d’oïdium : c’est à dire que celle qui touche la vigne ne touchera pas le rosier.


Arbres et arbustes les plus touchés par l’oïdium sont
:
le chêne, l’érable, le cognassier, le pommier, le poirier, le rosier, le pêcher, l’aubépine, le groseillier, ou encore la vigne.

Au potager, l’oïdium touche principalement :
les radis, les poireaux, le maïs, le fraisier, la courgette, le cornichon, la carotte, l’aubergine, la betterave, l’endive, le concombre ou la pomme de terre.

Sur cette photo l’oïdium touchant la vigne et les raisins.

Retrouvez aussi :

Lutte contre les pucerons

Lutte contre les chenilles

Lutte contre les cochenilles

Lutte contre la mouche des fruits

Lutte contre la mouche de la cerise

Questions réponses
Goji et oidium blanc
Posté par Floris" le 08/04/2015
Poudre d'alun.
Posté par tirid" le 12/07/2013
FIGUIER poudre blanche sur les feuilles
Posté par anjou" le 27/05/2011
Poser une question en lien avec cet article
Commentaires

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

  • lanibois a écrit 12 juin 2015 à 8 h 13 min

    comment traiter les melons et tomates après grêle contre l’oïdium ainsi que le mildiou;les p de terre sont aussi abimées par la grêleMerci our réponse urgente

    • ladydebelgique a écrit 14 juin 2015 à 13 h 48 min

      pour se qui est de l’oïdium sois sur les fleurs sois sur mes légumes, je les traites avec du bicarbonate de soude , depuis pas mal de temps que je fait cela jamais eu de problème . avant cela enlève les feuilles les plus toucher . puis tu prend un litre d’eau , tu met 1 cuillère a café de bicarbonate de soude ,puis une cuillère a café de lait , ou du savon de Marseille, ou une cuillère a café d’huile alimentaire . tu mélange bien tu vaporise sur tes légumes ou fleurs , part contre après une grande pluie vaporise de nouveau . bonne chance

Afficher plus de commentaires

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :