L’oïdium est un champignon de la famille des érysiphacées assez fréquent chez certains végétaux.

Il se caractérise par l’apparition d’une sorte de moisissure ou d’un léger duvet blanc.

Pourquoi l’oïdium se développe t-il ?

L’oïdium prolifère plus facilement par temps chaud associé à une forte humidité ambiante .

Il apparaît généralement au mois d’avril- mai lorsque les températures remontent et que l’humidité des mois de mars/avril est encore très présente.

On le retrouve également au début de l’automne, lorsque les nuits se rallongent et l’humidité stagne de nouveau.

Comment traiter l’oïdium ?

Il est recommandé de traiter l’oïdium de manière préventive et curative.

  1. Aérez bien les plantations afin d’éviter que l’humidité ne stagne.
    L’oïdium se propage lorsque les plantes sont trop serrées entre elles…
  2. Supprimez immédiatement les parties touchées.
    Brûlez les feuilles et les parties infestées de la plante.
  3. Evitez les arrosages excessifs.
  4. Pulvérisez éventuellement un fongicide.
    Surtout s’il s’agit de légumes, choisissez de préférence les moyens de lutte biologiques :
  5. Le lait. Mélangez 1/2 litre de lait à 4,5 litres d’eau (total 5L) et pulvérisez toutes les semaines jusqu’à disparition totale !

Chaque espèce a sa propre forme d’oïdium : c’est à dire que celle qui touche la vigne ne touchera pas le rosier.


Arbres et arbustes les plus touchés par l’oïdium sont
:
le chêne, l’érable, le cognassier, le pommier, le poirier, le rosier, le pêcher, l’aubépine, le groseillier, ou encore la vigne.

Au potager, l’oïdium touche principalement :
les radis, les poireaux, le maïs, le fraisier, la courgette, le cornichon, la carotte, l’aubergine, la betterave, l’endive, le concombre ou la pomme de terre.

Sur cette photo l’oïdium touchant la vigne et les raisins.

Retrouvez aussi :

Lutte contre les pucerons

Lutte contre les chenilles

Lutte contre les cochenilles

Lutte contre la mouche des fruits

Lutte contre la mouche de la cerise

  • caroline a écrit le 2 octobre 2017 à 10 h 02 min

    mon lilas agé de plus de 20 ans a certaines branches qui se meurt et j ai remarqué une mousse jaunatre sur l ensemble de son tronc.je me demande donc si cette mousse n est pas responsable des branches qui meurts et que faire pour sauver mon beau lilas

  • LE RUMEUR a écrit le 12 août 2017 à 22 h 04 min

    c est la premiere foie que je cultive des artichaut es ce normal qu il soit tous petits
    grosseure d une orange.

  • michel a écrit le 8 décembre 2016 à 10 h 22 min

    merci pour les conseils

  • Riché a écrit le 21 octobre 2016 à 10 h 52 min

    Bonjour
    Cette page sur les traitements est intéressante .pa ailleurs je suis étonné que les professionnels de la vigne ont comme pratique de planter un rosier en début de vigne comme témoin d e mildiou .sur cette page le rosier ne peut pas servir de témoin ce n’est pas le même mildiou . Quoi conclure ?

  • CUSUMANO Yolande a écrit le 7 juillet 2016 à 22 h 19 min

    je vais essayer cette méthode mes géraniums sont infestés de l’oïdium qui peut à peut me les faits crever

  • Béché a écrit le 16 mai 2016 à 18 h 52 min

    je voudrais savoir si c’est du lait entier du lait frais ou du lait écrémé ou demi écrémé
    cordialement Mr Béché

  • roger durand a écrit le 14 mai 2016 à 11 h 43 min

    merci pour vos conseils..!Pour l’oidium
    Une dose de lait pour 9 dodes d’eau..C’est parfait..Amicalement..!

  • Michel JEHAES a écrit le 7 décembre 2015 à 17 h 45 min

    Nous avons de l’oïdium d’année en année sur les rosiers. Un traitement curativo-préventif à cette époque de l’année a-t-il un sens ,
    Merci
    Michel

  • Brandon a écrit le 13 novembre 2015 à 1 h 58 min

    Bonsoir,
    Voilà j ai un érable du japon (Orange dream) qui avait perdue toute c’est feuille je l ai vaporiser d eau pendant plusieur semaine et quand des feuille sont apparue il y avait une sorte de moisissure blanche dessus comment traiter cette maladie? Dois je couper des branches ?

    Merci d avance pour votre aide.

  • jeannine charron a écrit le 30 juillet 2015 à 16 h 40 min

    C’est la 2e année que j’ai un problème
    de oïdïum avec mes monardes j’ai nettoyé et utilisé un fongicide et aucun
    résultat dois-je les enlever?et quel précaution prendre?
    Monarda didyma Cambridge Scarlet
    merci

  • lanibois a écrit le 12 juin 2015 à 8 h 13 min

    comment traiter les melons et tomates après grêle contre l’oïdium ainsi que le mildiou;les p de terre sont aussi abimées par la grêleMerci our réponse urgente

    • ladydebelgique a écrit le 14 juin 2015 à 13 h 48 min

      pour se qui est de l’oïdium sois sur les fleurs sois sur mes légumes, je les traites avec du bicarbonate de soude , depuis pas mal de temps que je fait cela jamais eu de problème . avant cela enlève les feuilles les plus toucher . puis tu prend un litre d’eau , tu met 1 cuillère a café de bicarbonate de soude ,puis une cuillère a café de lait , ou du savon de Marseille, ou une cuillère a café d’huile alimentaire . tu mélange bien tu vaporise sur tes légumes ou fleurs , part contre après une grande pluie vaporise de nouveau . bonne chance

  • D'HEUR Joseph a écrit le 28 juillet 2014 à 11 h 24 min

    Je cultive des tomates sous abris et je constate que les fruits murs ont le cul nécrosé, comme s’il manquait de la peau. Pourriez-vous m’expliquer. Merci d’avance

    • Gilbert a écrit le 16 août 2014 à 17 h 45 min

      Nécrose apicale par manque de calcium et d’arrosage (pas assez fréquent). Les anglais donnent le nom de blossom end rot.

      Les jardiniers préconisent d’utiliser un médicament antiacide (qui contient du calcium et magnésium comme le Rennie en vente libre).

  • lagha a écrit le 23 juillet 2014 à 20 h 29 min

    ma demande est la suivante, dans mon jardin j’ai planter des raisin,depuis quel que temps les feuille devienne sèche,je cherche de d’aide,comment traité ce parasite. merci

  • karim a écrit le 30 juin 2014 à 2 h 12 min

    merci pour vos conseils bien utile

  • thibault josiane a écrit le 26 juin 2014 à 17 h 18 min

    mon chèvrefeuille à de très vilaines feuilles qui sont collantes et les fleurs ne sont pas belles du tout que dois je faire ? merci pour votre réponse

  • Alain a écrit le 4 juin 2014 à 20 h 34 min

    Mon néflier ne donne pas de fruits les feuilles se couvrent de taches couleur rouille puis deviennent jaunes et tombent;les fruits sèchent et tombent pourtant les fleurs se forment tous les ans et elles sont nombreuses et magnifiques; est ce que le laurier qui touche ses racines n’en est pas l’origne?

  • monique a écrit le 30 avril 2014 à 15 h 11 min

    J’ai des trous dans mes feuilles d’aspidistra et dans mes hostas comment faire ?

  • Combi a écrit le 22 septembre 2013 à 7 h 44 min

    Merci bien pour cette mane d information.

  • denis a écrit le 1 août 2012 à 12 h 05 min

    j’ai oublié sur courgettes et cornichons

  • denis a écrit le 1 août 2012 à 12 h 04 min

    1/2 litre de lait et 4.5 litres d’eau sa marche trés bien couper les feuilles atteindent

  • PENT a écrit le 15 août 2011 à 12 h 04 min

    Mon platane à de d’oidium , j’ai déja traiter plusieurs fois au cartane et milord systèmique, sans résultat ? (platane de plus de 100 ans) A+

    • mouamadi a écrit le 18 mai 2012 à 9 h 53 min

      Il est recommandé de traiter l’oïdium de manière préventive et curative.

      1.
      Aérez bien les plantations afin d’éviter que l’humidité ne stagne.
      L’oïdium se propage lorsque les plantes sont trop serrées entre elles…
      2.
      Supprimez immédiatement les parties touchées.
      Brûlez les feuilles et les parties infestées de la plante.
      3.
      Évitez les arrosages excessifs.

      Pulvérisez éventuellement un fongicide.
      Surtout s’il s’agit de légumes, choisissez de préférence les moyens de lutte biologiques :

      Le lait. Mélangez 1/2 litre de lait à 4,5 litres d’eau (total 5L) et pulvérisez toutes les semaines jusqu’à disparition totale !

      Chaque espèce a sa propre forme d’oïdium : c’est à dire que celle qui touche la vigne ne touchera pas le rosier.

    • mouamadi a écrit le 18 mai 2012 à 9 h 50 min

      ne t’inquiète pas, je vais chercher plus d’information sur l’oïdium a plus tard

  • rey a écrit le 2 avril 2011 à 9 h 35 min

    boujour je voudrais savoire comment traiter l anthracnose et l oidium merci

    • moreau a écrit le 30 avril 2011 à 21 h 33 min

      pour l’oidium il faut traiter dès que les bourgeons éclatent.
      si l’oidium est déjà présent: 2 solutions
      couper le maximum de pousses atteintes
      traiter au soufre mouillable
      l’oidium déjà présent ne sera pas éliminé mais arrêté
      et bien sur enlever toutes feuilles tombées au sol.
      pour l’antracnose supprimer toutes feuilles malades et pulvériser soufre mouillable

  • vello antoine a écrit le 3 mars 2011 à 8 h 18 min

    Question : à quelle époque faut-il utiliser les produits contre l’oidium, j’ai plusieurs produits mais aucun ne comporte les mois d’utilisation les plus propices

  • jean-charles a écrit le 1 mai 2010 à 9 h 13 min

    bonjour,

    le meilleur traitement que je connaisse (POUR TOUTES LES PLANTES) c’est la pulvérisation de SAVON NOIR A L’HUILE DE LIN (1 litres de savon noir mélangé à 10 litres d’eau) sur toutes les plantes ! vous pouvez pulvériser tous les 15 jours ! il n’y a aucun danger pour les plantes et les fruits ! pensez aussi a pulvériser sur les troncs des arbres (notamment arbres fruitiers) JE PEUX VOUS CONFIRMER QUE COCHENILLES , OIDIUM etc… ne toucheront plus a vos plantes ! (mes plantes extérieures concernées : ROSIERS, GERANIUMS, CITRONNIER, CERISIER, HORTENSIAS, GIROFLEE ODORANTS, GLYCINE, CHEVREFEUILLE et tous plantes en ba) le résultat est étonnant !

    • Carole Thiboutot a écrit le 3 juin 2010 à 1 h 56 min

      Merci pour le conseil, mais j’aimerais savoir où se procurer le savon noir a l’huile de lin et a quel prix ??

      • Sybil a écrit le 9 juin 2010 à 8 h 25 min

        j’en ai trouvé chez Intermarché pour environ 2 euros 50 ! donc je vais essayer ce traitement écologique et peu couteux !
        merci

  • GILLES a écrit le 12 avril 2010 à 12 h 42 min

    BONJOUR,

    J’AI APPARAMENT DE lOIDIUM SUR MES PENSEES DE MON BALCON,
    AVEC QUEL PRODUIT BIO PUIS-JE LES TRAITER?
    MERCI DE ME REPONDRE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oïdium sur plantes aromatiques ?
Posté par oberline le 24 juin 2017

Grappes de raisin couvertes d'oïdium : les supprimer ?
Posté par Tupayo le 11 août 2016

Albizia : feuilles couvertes d'une espèce de poudre blanche,collante
Posté par Floris le 13 octobre 2016

Poudre blanche comme du sucre sur mon figuier
Posté par opalias le 20 juin 2016